Agri-DD : Un projet du conseil régional des Hauts-Bassins pour lutter contre la pauvreté dans le milieu agricole

Il s’est tenu ce mercredi 16 juin 2021, au conseil régional des Hauts-Bassins, le lancement officiel du projet agriculture et développement durable (Agri-DD) en présence du directeur de l’AFD Gilles Chausse et du président du conseil régional des Hauts-Bassins Boyo Célestin Koussoubé au Burkina Faso. Ce projet, financé par l’agence française de développement est né dans le cadre de la coopération entre la région de Auvergue-Rhône-Alpes en France et la région des Hauts-Bassins au Burkina Faso.

Contribuer à la réduction de la pauvreté par le développement d’une agriculture maraîchère irriguée efficiente en eau et ayant recours à une énergie renouvelable. C’est l’objectif global recherché par le présent projet dont la mise en œuvre vient d’être formalisée entre les deux régions.

Selon le directeur de l’AFD au Burkina Faso Gilles Chausse, l’idée de ce projet c’est de faire profiter les fonds mis à la disposition des régions de Auvergue-Rhône-Alpes et des Hauts-Bassins aux populations.

Il estime que le projet est très innovant et va réunir plusieurs acteurs du monde agricole qui travailleront au développement du secteur en commençant par mettre en œuvre un double aménagement de deux périmètres irrigués à base d’énergie solaire.

Aussi, ajoute-t-il que le projet va appuyer les producteurs qui s’illustreront par un grand savoir-faire dans la région des Hauts-Bassins. Ces producteurs seront appelés à développer de nouvelles productions maraîchère.

Le présidium à la cérémonie de lancement du projet

A terme, le directeur de l’AFD au Burkina Faso pense que le projet permettra d’approvisionner des centres urbains comme la ville de Bobo-Dioulasso. Ainsi, il dit attendre la concrétisation dudit projet et faire en sorte à ce que le partenariat qui est né entre les deux  régions.

Le président du conseil régional des Hauts-Bassins Boyo Célestin Koussoubé, a pour sa part demandé aux bénéficiaires de faire en sorte que les résultats soient concrets et satisfaisants.

Pour lui, si les périmètres irrigués fonctionnent correctement, cela devrait permettre d’approvisionner la ville de Houndé et celle de Bobo-Dioulasso. Par ailleurs, il insiste pour que les femmes soient prises en compte car dit-il, les femmes sont très dynamiques en matière de production maraîchère.

Selon le maire de la commune de Toussiana, Siaka Ouattara, la concrétisation de ce projet se présente comme un rêve devenu réalité. « Nous attendions ces genres d’actions et nous tenons à remercier les partenaires pour la confiance placée à notre commune. Cet aménagement va permettre aux femmes et particulièrement celles de Toussiana, de faire face à certaines difficultés rencontrées dans la commune » a-t-il fait savoir.

Le projet, piloté par l’Agence Régionale de Développement (ARD) a un coût de 218 378 112 FCFA.

Lass/Ouest-info.net

Abonnez-vous à notre newsletter
Entrez votre e-mail pour recevoir un récapitulatif quotidien de nos meilleures publications.
Copy link
Powered by Social Snap