2ème édition des journées culturelles du Tuy : du 24 au 26 mai 2019

« Décentralisation, culture et développement », c’est sous ce thème que se tiendra la 2ème édition des journées culturelles du Tuy à Boni. Organisé par l’association « Landa Yavé du Tuy », cet évènement se veut être une tribune pour la valorisation de la culture « bwaba » dans toute sa diversité.

Prendront part à cet évènement, 2 troupes de masques blancs, des dizaines de masques en fibres et de masques en feuilles mais aussi des troupes de danses traditionnelles.

Nestor Kahoun, président de l’association

L’objectif de cet évènement selon Nestor Kahoun, président de l’association par ailleurs directeur de cabinet du ministre de la culture, des arts et du tourisme du Burkina, est de restaurer, promouvoir et de sauvegarder « nos valeurs cardinales authentiques éducatives et identitaires ».

Ce festival qui vient pallier au manque d’espace d’expression culturelle au niveau de la province dit-il, est donc « pour nous, une œuvre d’accompagnement d’une dynamique valorisante ». « Notre souhait, c’est d’être une véritable tribune d’expression pour les nombreuses troupes de la province qui, il faut le dire, en ont besoin » a-t-il insisté.

Projection vidéo de la première édition des journées culturelles du Tuy (JCT), danse des masques, démonstration de troupes traditionnelles, danses traditionnelles et populaires sont entre autres, les activités au menu de ces journées culturelles.

L’association Landa Yavé du Tuy (ALYT) qui signifie en Français « la culture ne tarit pas », mène dans son élan de promotion et de sauvegarde de la culture « bwaba », des séances de sensibilisation à en croire son président.

Placé sous le Co-patronage du ministre de la culture des arts et du tourisme, Abdoul Karim Sango et du ministre de l’éducation nationale et de la promotion des langues nationale, Stanislas Ouaro, cet évènement connaîtra la participation d’éminentes personnalités culturelles et politiques.

Gafoura Guiro/Houndé

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire