25 ans de l’Université Nazi Boni: les activités commémoratives officiellement lancées

La cérémonie officielle de lancement des activités du jubilé des 25 ans de l’université Nazi Boni, a eu lieu ce jeudi 4 mars 2021, sur le site universitaire du secteur 22. Ladite cérémonie a eu lieu en présence de membres du gouvernement, de nombreuses autorités locales et d’étudiants.

« Université Nazi Boni, 25 ans : bilan et perspectives à l’ère du numérique ». C’est sous ce thème que se tient la commémoration des 25 ans d’existence de l’université Nazi Boni.

Selon le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Alkassoum Maïga, 25 ans après la création de l’université, il y a lieu d’être fier de l’idée qui a sous-tendu la création de ce temple de savoir car des résultats satisfaisants ont été enregistrés.

« Certains n’étaient pas convaincus de sa faisabilité et d’autres étaient animés de dire que notre pays n’avait pas encore besoin d’une deuxième université. Contre vents et marrées, le père fondateur de cette université en la personne de Mélégué Maurice Traoré a pu, avec un certain nombre de compagnons faire en sorte que le gouvernement puisse entériner sa volonté affichée de voir une université à Bobo. Ainsi, elle a vu le jour d’abord sous la forme de centre universitaire polytechnique » a témoigné le ministre Alkassoum Maïga.

Ainsi se souvient-il que bon an mal an, de centre universitaire, la structure est passée au statut d’université Polytechnique de Bobo avant de devenir l’université Nazi Boni. Alkassoum Maïga se rejoui que cette université soit devenue en 25 ans la meilleure des universités publiques en termes de performances et de bonne gouvernance.

Une vue des officiels à la cérémonie

Pour renforcer ces acquis, le ministre en charge de l’enseignement supérieur s’est engagé à accompagner les efforts des responsables de cette université afin qu’elle puisse maintenir haut le flambeau de l’excellence dont elle a toujours su faire montre.

Quant aux difficultés du moment, le ministre table sur la volonté du président du Faso qui a inscrit l’enseignement supérieur dans ses priorités du quinquennat pour aider professeur Macaire Ouédraogo et son équipe à relever les défis qu’ils ont à relever pour le rayonnement de l’université Nazi Boni dans le monde.

L’occasion faisant le larron, cette cérémonie de lancement officiel des activités du jubilé d’argent a été mise à profit pour rendre hommage aux pionniers de l’université Nazi Boni et inauguré de nouvelles infrastructures.

Ainsi, ils ont pour la plupart reçu des attestations de reconnaissance.

LD/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire