1ère session ordinaire du conseil municipal de Bobo : la question budgétaire principalement au cœur des échanges

Il s’est ouvert ce lundi 27 juillet 2020, la première session ordinaire de l’année du conseil municipal de la commune de Bobo-Dioulasso, sous la présidence du Bourgmestre de la ville, Bourahima Sanou. Avec 31 points à l’ordre du jour à son ouverture, cette session se tiendra du 27 au 30 juillet 2020.

Après le report de cette première session ordinaire dû au boycott de l’activité par certains conseillers municipaux, c’est finalement, grâce à l’atteinte du quorum, ce 27 juillet 2020 que le président du conseil municipal de Bobo-Dioulasso, Bourahima Sanou a déclaré ouverte ladite session.

Session qui selon ses propos, aborde fondamentalement les questions budgétaires, puisqu’il est impératif, à en croire les propos de Bourahima Sanou, en milieu d’année d’examiner le budget supplémentaire.

L’ordre du jour contient également des propositions d’aménagement et de réhabilitation de marchés dans des arrondissements de la ville.

Il s’agit entre autres de l’examen et de l’adoption du budget annexe de construction d’un marché dans les secteurs 2, 10, 11, 22, 24, 29 ; et la réhabilitation de celui du secteur 12 de la commune de Bobo.

Il faut également compter dans l’ordre du jour sur l’examen et l’adoption d’un projet de délibération portant institution d’une contribution des attributaires de parcelles pour la viabilisation d’un terrain à lotir dans les arrondissements 2, 3, 4, 5 et 7 de Bobo-Dioulasso entre autres point.

La crise qui prévalait au sein du conseil municipal de Bobo-Dioulasso et qualifié par Bourahima Sanou de « parcours d’incident », peut être considéré comme relevant du passé, se référant à ses propos, puisque, « les conseillers municipaux ont répondu massivement à l’appel » à l’ouverture de cette session ordinaire, dit-il.

Abdoul-Karim E. Sanon

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire