Bobo-Dioulasso: l’édition 2021 de la journée mondiale de l’hygiène des mains célébrée au CHUSS

L’organisation mondiale de la santé (OMS) a institué depuis 2009, une journée mondiale dédiée à l’hygiène des mains le 05 mai de chaque année. Dans le cadre de la commémoration de l’édition 2021 de cette journée, le service d’hygiène hospitalière et de la sécurité des patients du centre hospitalier universitaire Souro Sanou a organisé une série d’activités du 4 au 6 mai 2021 à Bobo-Dioulasso.

« Quelques secondes pour sauver des vies, nettoyer vos mains ». C’est sous ce thème que s’est tenue l’édition 2021 de la journée mondiale des mains propres. C’est ainsi que le centre hospitalier universitaire Souro Sanou se l’a approprié en la célébrant à travers des actions de sensibilisation.

Selon Salif Konkobo, chef du service hygiène hospitalier du CHUSS de Bobo, cette journée se manifeste à l’hôpital Sourou Sanou par des actions de sensibilisation à l’endroit des accompagnants des malades, du personnel de l’hôpital et d’autres usagers de la formation sanitaire. Il indique que suite à une observance sur l’hygiène des mains dans les différents services, la restitution des résultats se prépare afin de mieux orienter les actions de sensibilisation.

Pour Salif Konkobo, les mains sont les premiers vecteurs de germes dans la transmission de maladies dans les milieux hospitaliers. Il s’est donc réjoui du fait que cette journée va permettre de sensibiliser le personnel soignant sur leur devoir d’observer les règles d’hygiène des mains et de les faire respecter aux usagers de l’hôpital afin de limiter la transmission de certaines maladies.

A en croire les propos du chef de service hygiène hospitalier du CHUSS, des études menées ont permis de confirmer que la majorité des transmissions est liée à l’hygiène des mains. C’est pourquoi il estime que si cette journée n’existait pas encore, il aurait fallu la créer.

Il convient de noter que la tenue de cette célébration, première du genre au CHUSS de Bobo, a eu lieu grâce à l’appui de la direction nationale de la qualité des soins et au financement de l’OMS.

Lass/Ouest-info.net

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire