100 premiers jours du DG du FPDCT : Bilan et perspectives

Le 07 avril 2019, le directeur général du fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) Bruno Dipama, a animé une conférence de presse à Bobo-Dioulasso. Objectif, faire le bilan de ses 100 premiers jours à la tête de l’institution et dégager les perspectives en vue de la dynamiser.

3ème directeur général du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriale (FPDCT) depuis sa création, Bruno S. Dipama a officiellement pris fonction le 28 décembre 2018.

Après 100 jours (un peu plus de 3 mois) passés à la tête de cette institution, l’homme a, en guise de devoir de redevabilité, décidé de marquer un arrêt, évaluer le chemin parcouru et dégager les perspectives à même de dynamiser davantage la structure.

                                                        Après 100 jours, un bilan « satisfaisant »

Au nombre des actions déjà menées depuis son installation à la tête de l’institution, il note une opération de billetage des agents de l’institution, une rencontre de prise de contact et d’échange avec tous les agents et une conférence de presse au cours de laquelle ses actions prioritaires ont été présentés.

A en croire Bruno S. Dipama, c’est sous sa direction que s’est tenue la 2ème session ordinaire 2018 du conseil d’administration du fonds. « Nous avons également suscité la création d’un groupe de réflexion au sein de l’institution. L’objectif de ce groupe est de nous proposer des pistes en vue de restructurer la structure pour l’adapter aux besoins des collectivités »a-t-il ajouté.

Des sorties terrain ; des échanges entre le fonds, ses 13 agences régionales avec l’ensemble des 13 présidents des conseils régionaux et l’Association des Municipalités du Burkina Faso (AMBF) ; la tenue de la première rencontre trimestrielle entre la direction générale du Fpdct et ses 13 agences régionales à Ouagadougou ainsi que la première session ordinaire 2019 du conseil d’administration du Fpdct ; et l’organisation d’un atelier d’immersion au profit d’une trentaine de journalistes sont entre autres, des actions menées sous la direction de l’action Dg du fonds depuis sa prise de fonction.

                                                                                Des perspectives

Loin d’être exhaustif, ce bilan satisfait plus d’un. Cependant, Bruno S. Dipama entend poursuivre son œuvre dont la principale est la restructuration du Fonds Permanent pour le Développement des Collectivités Territoriales.

Aussi prévoit-il la construction d’un siège pour la direction générale, ainsi que ses 13 agences régionales dans les chefs-lieux des 13 régions ; une rencontre d’échange avec les 351 communes avec la signature de convention cadre entre le Fpdct et la faitière des municipalités du Burkina (AMBF).

Il est également prévu selon lui, la célébration de la décennie fonds avec plusieurs activités au programme dont une caravane de presse qui sillonnera les 13 régions du pays afin de permettre aux uns et aux autres de toucher du doigt les réalisations de l’institution.

A.K Sanon (stagiaire)

image_pdfEn PDFimage_printImprimer le contenu

Laisser un commentaire