Top 100 des maires de la Cedeao et de l’Ua : Lacina Gondé présente son prix aux populations de Bama

Son prix en main, Laciné Gondé pose ici avec le chef de village de Bama

Le député maire de la commune rurale de Bama Lacina Gondé, fait partie des 100 maires de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et de l’Union africaine dont les œuvres « constituent des modèles de contribution pour le développement de leur pays », au titre de l’année 2018. Il a présenté son prestigieux prix aux populations de Bama, le lundi 17 décembre 2018.

Organisée par la Fondation 225, cette distinction est décernée chaque année aux maires dont les œuvres « constituent des modèles de contribution pour le développement de leur pays ».

C’est dans ce cadre que Lacina Gondé a été fait lauréat du Top 100 des maires de la Cedeao et de l’Ua, par un jury qui salue « la qualité et l’exemplarité dans la gestion de la commune rurale de Bama au Burkina Faso ».

Pour ce dernier, ce prix revient à la commune de Bama toute entière.

C’est pour cela qu’il a jugé opportun de le promener à Bama, question de le présenter à toutes les couches sociales qui selon lui, ont œuvré de par leurs actions, à cette distinction.

De l’administration locale aux femmes en passant par les coutumiers, religieux, anciens et jeunes, Laciné Gondé, accompagné par des membres de l’exécutif local, laissait entendre une seule phrase : « Ce prix est le fruit des efforts de toutes les couches sociales de la ville. C’est donc votre prix et non celui du maire que je suis car seul, je n’aurais pas atteint un résultat. L’hommage vous revient ».

Aux anciens et religieux de Bama, il est allé présenter son prix

Ce fut l’occasion pour le député maire de rappeler à ses concitoyens les critères qi ont valu à sa commune, cette distinction. « C’est la paix et la sérénité de Bama qui nous ont valu ce prix » a-t-il signifié avant d’exhorter ces derniers à toujours prôner les valeurs de paix et de cohésion sociale, gages de tout développement.

Aussi, cette paix selon lui, est la résultante de l’implication de tous, sans distinction aucune, autour des questions de développement la commune. « A l’issu des dernières élections municipales, l’ADF/RDA dont je suis, avait la possibilité de contrôler entièrement l’exécutif local avec ses 23 conseillers sur 46. Mais nous avons fait des ouvertures aux autres partis même ceux ayant un seul conseiller municipal. Pour le développement de Bama, personne ne doit être mis à l’écart pour sa couleur politique. Ça porté fruit car la participation des conseillers aux sessions tourne en moyenne, autour de 98% », a-t-il ajouté.
Située à une trentaine de kilomètres de Bobo, la commune rurale de Bama compte 21 villages, 10 hameaux de culture et 10 quartiers.

Lacina Gondé dédie son prix à toute la commune de Bama

A l’issu des élections municipales de mai 2016, la composition du conseil municipal se compose ainsi qu’il suit : 23 conseillers municipaux pour l’ADF/RDA, 10 pour le CDP, 7 pour le MPP, 4 pour l’UNIR/PS, 1 pour l’UPC et 1 pour l’UPR.

Tous ces 6 partis sont représentés dans l’exécutif local.

Comme Laciné Gondé, 8 autres maires du Burkina Faso ont reçu ce prix.

Prix africain de développement (Padev), cette distinction a été créée en 2006 à Abidjan (République de Côte d’Ivoire) par la Fondation 225 et ses partenaires, lesquels sont issus de 12 pays du continent.

Madi

Laisser un commentaire