Tabaski 2019 à Bobo: un bélier refuse de se faire sacrifier

Dans la religion musulmane, la Tabaski est une fête qui commémore le sacrifice d’Abraham. A l‘occasion, les fidèles sacrifient un mouton. 

Malgré les conditions de vie chère au Burkina Faso, Monsieur Traoré, habitant au secteur 22 de Bobo-Dioulasso comme nombre de fidèles musulmans, s’est « saigné » pour s’offrir un bélier à l’occasion de la Tabaski 2019.

Alors que les enfants du sieur Traoré se partageait déjà les différentes parties du mouton avant même que celui-ci ne soit immolé, le bélier quant à lui, avait « un plan d’évasion ».

Quand est venue l’heure de lui passer le couteau bien aiguisé à son cou, l’animal a profité de l’inattention ou de la distraction des enfants pour s’échapper.

Il aurait fallu la mobilisation spontanée des jeunes du quartier qui se sont aussitôt jetés à sa poursuite pour le rattraper.

Après avoir eu des sueurs froides, le sieur Traoré à finalement pu, après près d’une heure d’attente, sacrifier son bélier et ce, grâce à la promptitude des jeunes du quartier.

JK

Laisser un commentaire