Sommet Russie-Afrique : Roch appelle a une plus grande implication de la Russie dans la lutte contre le terrorisme

Invité de marque du premier Sommet Russie-Afrique, le président du Faso, Roch Marc Christian KABORE s’est exprimé lors de la première plénière de cette rencontre historique. Dès l’entame de ses propos, il a émis le vœu d’une nouvelle ère dans la coopération russo-africaine « ce premier Sommet Russie-Afrique devra être le départ pour une coopération fructueuse. C’est en tout cas notre espoir, l’espoir d’un partenariat mutuellement bénéfique »

En sa qualité de président du G5 Sahel, le président du Faso a invité la Russie a prendre une part active dans la lutte contre le terrorisme: « C’est pourquoi, je voudrais appeler la Russie à établir un partenariat stratégique renforcé avec le Sahel et à apporter son appui au Plan d’action de lutte contre le terrorisme adopté récemment par la Cedeao à Ouagadougou. J’appelle particulièrement la Russie à se joindre au Partenariat International pour la stabilité et la sécurité dans le Sahel proposé au Sommet du G7 de Biarritz« .

« En tant que grande puissance militaire et économique, la Russie apparaît comme un partenaire de choix qui peut aider le Sahel et la région Afrique de l’Ouest dans sa lutte contre le terrorisme. Nous osons croire que le Sommet historique d’aujourd’hui sera le point de départ de ce partenariat fécond et utile souhaité pour la sécurité et la stabilité de notre région » espère-t-il

Avant d’inviter la Russie a joindre l’effort international de lutte contre le terrorisme, le locataire de Kossyam a fait un bref aperçu des difficultés qui minent l’espace du G5 Sahel. « En ma qualité de Président du G5 Sahel, permettez-moi de dire quelques mots sur la situation difficile que traverse la région du Sahel eu égard à la menace terroriste qui y sévit. Je voudrais d’abord saluer tous les efforts consentis par les Etats membres du G5 Sahel et leurs partenaires, pour venir à bout de ce fléau qui en quelques années a occasionné de nombreuses victimes et provoqué une grave crise humanitaire liée aux déplacements massifs de populations. Les victimes sont à la fois civiles et militaires tant les terroristes s’attaquent sans distinction aux paisibles populations et aux forces de défense et de sécurité« .
En rappelle, le G5 Sahel regroupe le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Mauritanie et le Tchad.

Correspondance particulière de Ousseni Bance pour Ouest Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *