Renforcement de capacités de 15 membres de l’OJADE

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet DANIDA de l’ONG « Save the Children », l’organisation des jeunes africains pour le développement et l’émergence (OJADE) organise à Bobo-Dioulasso du 5 au 7 décembre 2018, un atelier de renforcement des capacités de ses membres.

Une photo de famille entre participants et officiels

L’objectif de cet atelier, c’est de renforcer les capacités opérationnelles des membres de l’OJADE à pouvoir protéger les enfants en situation de précarité.

Ainsi, 3 jours durant, la quinzaine de participants, venus du OJADE-Burkina, OJADE-Mali et de OJADE/Côte-d’Ivoire ont vu leurs capacités renforcés en matière de droits des enfants.

Tapsoba Abdoul Aziz , coordonnateur du programme DANIDA

Aussi se sont-ils familiarisés avec les outils nécessaires à la sensibilisation contre les mariages précoces et ce, à travers des modules comme « la méthode de documentation et de communication », « la technique de communication sur le mariage des enfants ». « L’objectif n’est pas seulement d’outiller les participants. L’idée, c’est de leur permettre aussi de pouvoir s’exprimer car en tant que jeunes, nous devons être acteurs du changement. Nous devons donc pouvoir influencer la gouvernance. Pour ce faire, nous devons pouvoir nous exprimer convenablement mais également prendre des décisions » a signifié Abdoul Aziz  Tapsoba, coordonateur du programme DANIDA/Burkina qui du reste, intervient dans la mobilité des enfants au sahel.

En effet, c’est suite à un appel à projet de l’ONG « Save the Children » dans le cadre de son programme DANIDA que l’OJADE a été retenu parmi 68 postulants pour mener des activités en lien avec la protection des enfants.

Les officiels, avec le Haut-commissaire de la province du Houet (au centre) à l’ouverture de l’atelier

Et c’est dans ce cadre que se tient cet atelier de renforcement de capacités qui a pour objectif de permettre aux membres de cette organisation de jeunesse d’avoir des rudiments nécessaires pour mener à bien cette mission.
Créée en 2012, l’OJADE a été officiellement reconnue en 2014 par les états africains. Elle œuvre en faveur du développement à travers entre autres, le renforcement de capacités des jeunes.

Madi

Laisser un commentaire