Présidentielle de 2020 : Zéphirin Diabré soupçonne le MPP de vouloir un report

Président de l’UPC, principal parti d’opposition, Zéphirin Diabré a rencontré ses militants de la province du Tuy le dimanche 27 octobre avec qui, il a abordé plusieurs sujets comme les élections présidentielles de 2020.

Pour le chef de fil de l’opposition, 2020 est une date qu’il faut garder à l’esprit même si on sait qu’il y’a des problèmes qu’il faut résoudre en avance. «Le schéma constitutionnel qui est établi fait que c’est une année d’élection. On espère et on pense que d’ici là, le gouvernement va réussir à faire en sorte qu’on puisse avoir accès dans les zones où il y’a des difficultés » a dit Zéphirin Diabré qui du reste, soupçonne d’ailleurs le parti au pouvoir, le MPP, de travailler en sourdine pour demander le report des élections et ce, au nom de l’insécurité. « A travers certaines ondes, on entend des leaders d’organisations de la société civile (OSC) financée par le MPP qui commencent à dire qu’avec la situation sécuritaire, qu’il serait préférable de reporter les élections » s’indigne-t-il.

«Comment vous pouvez savoir ce qui va se passer en un an ? Au temps opportun, on va analyser la situation. On ne peut pas prévoir un an en avance ce qui va se passé. Nous à l’UPC, nous pensons que nos FDS sont capables et vont travailler à ce que la situation sécuritaire s’améliore  d’ici là » a déploré Zeph pour qui, le parti au pouvoir et ses alliés seraient entrain de « manigancer quelque chose ».

IBK/Houndé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *