Police municipale de Bobo : 9043 engins sans documents et/ou volés saisis en un mois

La police municipale de la commune de Bobo-Dioulasso, dans le cadre d’une vaste opération de contrôle et de répression de la circulation d’engins sans éclairage, menée du 1er au 31 août 2019, a pu mettre la main sur des engins sans documents, dont certains sont des motos volés.

Germain Badolo salue cette opération qui lui a permis de retrouver sa moto volée depuis janvier 2018 à Réo

Cette opération selon l’inspecteur de police municipale Seydou Coulibaly, directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso, s’inscrit dans le cadre de la répression de la fraude et du vol des engins.

Et c’est au cours de ces opérations que 9043 engins à deux roues, des véhicules, des tricycles, des charrettes, ne possédant pas de documents ont été saisis. Et parmi ces engins, des engins volés ont été retrouvés.

« Nous avons constaté ces derniers temps que beaucoup d’engins circulent sans éclairage. C’est dans ce cadre que nous avons organisé une opération de contrôle. Et pour la seule journée du samedi 31 août 2019, 305 motos ont été saisies. Parmi ces motos, nous avons retrouvé des engins volés » a indiqué le directeur de la police municipale de Bobo-Dioulasso pour qui, les procédures sont entrain d’être finaliser afin de procéder à la restitution des engins volés aux propriétaires.

L’occasion faisant le larron, dit-on, le directeur de la police municipale a profité pour faire comprendre à la population que le rôle de la police municipale n’est pas seulement la verbalisation pour des contraventions. « Il y a d’autres intérêts qui se greffent aux opérations de contrôle tels que la saisie des engins volés » a-t-il martelé.

Seydou Coulibaly invite les personnes ayant perdu leurs engins à passer au commissariat voir s’ils ne se trouvent pas parmi ceux qui ont été saisis.

Si ces opérations sont mal perçues par nombre de citoyens, ce n’est pas le cas pour Germain Badolo qui vient de retrouver sa moto volé depuis janvier 2018 Réo dans le Snaguié et ce, grâce à cette opération de la police municipale de Bobo-Dioulasso. « Ma moto a été volée à Réo depuis janvier 2018. Je me suis endetté pour me procurer une autre. Quand on m’a appelé pour me dire que ma moto a été retrouvée à Bobo, je n’y ai pas cru. Il a fallu que je vienne constater pou croire. Je suis vraiment très content et je félicite la police municipale de Bobo pour ces actions » s’est réjoui Germain Bado.

Seydou Coulibaly invite les personnes ayant perdu leurs engins à passer au commissariat voir s’ils ne se trouvent pas parmi ceux qui ont été saisis.

Abdou Sanon

Laisser un commentaire