ONG Action contre la faim: le projet CCP/Confluence présenté aux partenaires et alliés

L’ONG, Action contre la Faim basé Orodara a organisé un atelier de concertation et d’élaboration du plan d’action commun du projet CCP/Confluence dans la région des Hauts-Bassins, le vendredi 08 novembre 2019 à Orodara.

Cet atelier de concertation et d’élaboration du plan d’action commun du projet CCP/Confluence, a pour objectifs, de présenter le projet aux partenaires et alliées et d’adopter le plan d’action conjoint à sa mise en œuvre.

Selon le Coordinateur Terrain basé à Orodara, Cheick Amed Ky, cet atelier a pour besoin de renforcer la collaboration, et d’impliquer les différents partenaires locaux à la cogestion dudit projet. Il a donc invité les différents partenaires à une synergie autour des thématiques que sont, eau hygiène et assainissement, sécurité alimentaire, santé-nutrition et inclusion des personnes handicapées. « Cela ne pourra se faire que si la communauté elle même est impliquée ou s’implique dans ces actions » dit-il.

De la gauche vers la droite, le Coordinateur Terrain,le maire au milieu et le coordinateur de (Aged),

Pour Alain Traoré, coordinateur de l’association pour la gestion de l’environnement et le développement (Aged), partenaire de la mise en ouvre sur le terrain des programmes de l’ACF (action contre la faim), trouve que cette initiative est une opportunité pour les différents acteurs de mettre en commun leurs actions pour la réussite du projet CCP/Confluence.

Premier adjoint représentant le maire de la commune urbaine d’Orodara, Abdoulaye Traoré n’a pas caché la satisfaction de la collectivité quant à la pertinence de l’initiative. Du reste, la commune selon lui, ne ménagera aucun effort pour accompagner le projet en vue de l’atteinte de ses objectifs.

Les participants à l’atelier quant à eux, restent convaincus que cette synergie permettra de conjuguer les efforts et de structurer les différents plans des actions.

L’ONG, Action contre la Faim (ACF) rappelons-le, s’est installé à Orodara depuis avril 2018. Elle met en ouvre avec ses partenaires que sont CBM-Burkina Faso et Aged, un programme dénommé « programme intégré de diversification de la production et d’amélioration nutritionnelle dans la région des Hauts-Bassins (Padi) ».

Romuald Somda/Orodara

Laisser un commentaire