MPP/Houet: Contestés, Olivier Sanou et son équipe sont désormais confirmés

Les émissaires du parti venus informer les militants du Houet de la validation du bureau

Finies les tergiversations au MPP/Houet. Le bureau de la section provinciale dirigé par Olivier Sanou qui jusque-là, était contesté par un groupe de militants, vient d’être confirmé. L’information a été portée aux militants ce dimanche 25 novembre 2018 par une mission de la direction du parti, conduite par le député Salifou Tiémtoré, par ailleurs secrétaire à l’organisation du MPP.

Tout est parti du 24 août 2018. Ce jour-là, le collège de désignation venait de rendre publique les résultats de son travail qui a consisté à la désignation des cinq (05) premiers responsables du parti au pouvoir dans le Houet.

Et ce bureau provisoire se présente ainsi qu’il suit :
Secrétaire général : Sanou Wourozou Olivier ;
Secrétaire général adjoint : Sawadogo Daouda ;
Secrétaire à l’organisation : Gnessien Salia ;
Secrétaire à l’information : Simboro Mamadou ;
Secrétaire à la trésorerie : Mme Birba.

Aussitôt publiée, cette liste dite provisoire, est rapidement contestée par une partie de militants, incités par des candidats malheureux tapis dans l’ombre selon Olivier Sanou et son équipe.

S’en est donc suivi des vagues de contestations marquées par des marches, conférences de presse et autres formes de manifestation.

Le 20 octobre 2018, le Bureau Politique National (BPN) du parti tenait à Ouagadougou, une session ordinaire au cours de laquelle, le point des activités de renouvellement des structures du parti a été fait.

De ce bilan, il est ressortit que sur les 45 provinces du pays, les bureaux provinciaux de 41 provinces ont été validés, sauf, ceux du Yatenga, des Banwa, de l’Oudalan et du Seno.
Pour Olivier Sanou et ses camarades, cette situation veut « clairement » dire que leur bureau est validé. Chose que les contestataires continuent de renier à cor et à cri.

Les militants sont sortis pour écouter le message de la mission du parti

Le mardi 20 novembre 2018 alors que le nouveau bureau organisait une assemblée générale pour dit-il, donner aux militants des informations relatives à la vie du parti notamment, le renouvellement des structures, les contestataires, avec à leur tête le député Rasmané Ouédraogo et Ladji Bakoné Millogo, maire de l’arrondissement 4 de Bobo, tous deux candidats malheureux, respectivement aux postes de secrétaire général adjoint (SGA) et secrétaire général (SG) de la section qui jusque-là, démentaient leur implication dans les mouvements de protestations, font irruption dans l’enceinte du siège du parti à Bobo-Dioulasso pour interrompre la tenue de l’AG car pour eux, le bureau n’étant pas validé, n’avait pas la légitimité pour tenir une telle rencontre.

Après cette assemblée terminée en queue de poisson, la direction du parti a décidé de prendre les choses en main.

Les membres du bureau politique national (BPN) de la province sont aussitôt convoqués à Ouagadougou le jeudi 22 novembre 2018 où il a question de mettre fin à ce « chienlit », par la « confirmation à nouveau », du bureau.

C’est après cette rencontre que le parti a mandaté à Bobo-Dioulasso, une mission conduite par le député Salifou Tiémtoré pour aller à la rencontre des militants de la province.

A l’ordre du jour, un seul point : informer les militants du Houet de la validation du bureau de la section.

Olivier Sanou est confirmé SG du MPP/Houet ainsi que les 4 autres

Ainsi, Olivier Sanou et ses camarades ci-dessus cités sont confirmés à leurs postes. Aussi auront-ils pour tâche la poursuite du processus de renouvellement des structures au niveau de la province.

Outre le renouvellement des structures, le principal challenge pour Olivier Sanou, c’est de recoller les morceaux issus des différentes contestations.

Madi

Laisser un commentaire