Meilleur administrateur africain des collectivités locales : Dissan Boureima Gnoumou présente son trophée à la population

Élu meilleur administrateur africain des collectivités local au Prix Africain de Développement (Padev), Dissan Boureima Gnoumou, maire de la commune de Houndé a reçu son trophée à Kigali au Rwanda le vendredi 30 aout 2019 en compagnie de plusieurs autres lauréats africains de plusieurs catégorie. Ce trophée a été présenté à la population de Houndé ce vendredi 06 septembre 2019.

A pied, le maire parcouru la ville pour présenter son prix aux différentes forces vives

Accueilli à l’entrée Ouest à 7km de la ville par une foule venue des 15 villages de la commune et des 05 secteurs de Houndé, le maire Dissan Boureima Gnoumou a été escorté à motos et en voitures jusqu’au niveau du petit marché où une marrée humaine l’attendait.

De là, c’est un trajet d’au moins de 1 km que le maire, entouré de sa population, a parcouru à pied pour la présentation de son trophée de meilleur administrateur africain des collectivités locales.

Après son domicile familial où il a reçu les bénédictions de son géniteur, le maire et sa suite se sont rendus chez les autorités coutumières où, le chef de village de Houndé l’a, au nom de toute la chefferie coutumière, féliciter pour ce prix qui selon lui, fait honneur à toute la localité.

De chez les coutumiers, cap à la salle de conférence de la mairie de Houndé ou les partenaires techniques et financiers, les services techniques déconcentrés, le personnel de l’administration municipal et les organisations de la société étaient conviés.

Une invite à mieux faire certes, ce prix pour le maire de Houndé, est le fruit des efforts de tous. « Cette distinction est une manière pour moi de comprendre qu’il y’a eu un travail participatif abattu au sein de la commune de Houndé. C’est aussi une manière pour moi de comprendre avec l’ensemble de mon conseil municipal, avec tous les partenaires, que le travail que nous fabattons est connu et sert à quelque chose pour les populations » a-t-il dit.

Une occasion donc pour lui de témoigner sa reconnaissance à la fondation 225, initiatrice de ce prix : « Je saisi cette occasion pour remercier la fondation 225 qui a suivie de bout en bout l’évolution des investissements que nous faisons dans la commune dans le domaine sociaux économiques de base et qui a bien voulu distinguée la commune de Houndé à travers ma modeste personne à Kigali au Rwanda. Ce qui a valu ce prix, c’est d’abord la cohésion que nous avons au sein de la commune, l’effort que nous faisons de façon participative à améliorer les conditions de vie des ménages qui habitent la commune de Houndé ».

Si ce prix est la reconnaissance des efforts du maire et son conseil municipal en faveur du développement de la commune, force est de reconnaître selon lui, que des défis restent encore à relever dans divers secteur comme l’assainissement, la santé, l’éducation.

A chaque étape de la tournée, une photo pour immortaliser l’évènement

Et le maire d’inviter l’ensemble des acteurs à se donner les mains pour faire de Houndé, une commune émergente.

En rappel, le Prix Africain de Développement vise à instaurer la culture du travail, du mérite et de l’excellence comme valeur cardinales africaines et distingue les personnes physiques ou morales qui par le travail se sont positionnée comme modèles et ont impacté leurs secteurs d’activités. Des organisations de la société civile de 12 pays africains dont la fondation 225, on crée en 2006 à Abidjan, le Prix Africain de Développement (Padev)

IBK/Houndé

Laisser un commentaire