Maintien de la paix et de la sécurité au Burkina : le Crad-Hbs sensibilise

Le cadre de Réflexion et d’action pour le développement des Hauts-Bassins (Crad-HBS) a organisé ce samedi 19 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso, une conférence publique sur le maintien de la sécurité et de la paix au Burkina Faso.

« Engagement de la jeunesse Bobolaise dans le processus de maintien de la paix et de la sécurité au Burkina Faso », c’est sous le thème que s’est tenue cette conférence publique dans la grande salle de la maison de la culture de la ville.

Le Crad-HBS en effet, est un mouvement associatif qui plaide la cause de la Population des Hauts Bassins en matière de développement socio-économique pour sa promotion intégrale.

Et qui parle de développement, parle de stabilité, de paix et de cohésion sociale ; d’où l’organisation de la présente assise avec toutes les forces vives, notamment la jeunesse pour échanger afin de venir à bout de ce fléau qu’est le terrorisme.

La conférence animée par le Commandant de la brigade anti-criminalité (BAC) de Bobo-Dioulasso le Commissaire Ouédraogo, a rappelé que la première attaque terroriste dans notre pays a commencé dans la région des Hauts Bassins plus précisément à Samorogouan dans le Kénédougou.

Depuis lors, les attaques n’ont fait que se multiplier et le bilan très amer à ce jour, fait froid au dos. Face au terrorisme, le conférencier a profité pour donner des conseils d’usage et des comportements à suivre.

Notons que la première édition de cette conférence était présidée par le ministre du commerce Harouna Kaboré avec le Co-parrainage du maire de l’arrondissement 4 de a commune de Bobo-Dioulasso Bakone Millogo et du PDG du groupe Sobucop, Baba Dayo.

A la fin de la conférence, le Crad-HBS a distingué quelques personnalités qui œuvrent pour le Développement de la Région des Hauts Bassins avec des attestations de reconnaissance.

La patronne de la cérémonie Hadja Fatoumata Sanou absente, a été représentée par la princesse Julie Congo.

Ben Idriss

Laisser un commentaire