Les militantes Upc du secteur 33 ont fait leur rentrée politique

Les femmes se sont fortement mobilisées pour exprimer leur engagement à l’Upc

Les femmes militantes de l’Union pour le progrès et le changement (Upc) du secteur 33 de Bobo ont fait leur rentrée politique le dimanche 2 décembre 2018. Au cours d’une grandiose manifestation aux allures d’une fête populaire, elles ont réaffirmé leur « mobilisation constante » derrière le président du parti, Zéphirin Diabré, en prélude à l’élection présidentielle de 2020.

Ce que femme veut, Dieu le veut. Ce dicton a été rappelé aux militantes du parti au secteur 33 l’après-midi du dimanche dernier par la correspondante provinciale de l’Upc Houet, Mariam Sirima Fofana. Histoire de galvaniser davantage ces femmes qui n’ont pas voulu attendre quelque consigne des dirigeants du parti pour commencer à sonner la mobilisation.

Devant une foule nombreuse, chacune de leurs porte-paroles est passée au pupitre pour dire leur « engagement indéfectible » derrière Zéphirin Diabré ; et ce, ont-elle déclaré, « jusqu’à la victoire » de celui-ci à l’élection présidentielle de 2020.

Des membres du bureau politique national du parti venus soutenir les femmes du secteur 33

Pour les encourager, de nombreux baron du parti ont aussi fait le déplacement, certains venus même de Ouagadougou. Parmi eux, les députés Moussa Zerbo, le Poé Naaba, Amadou Sanou, Alitou Ido et Jean Nacoulma, maire de l’arrondissement 6 de Ouagadougou.

Wourodini Sanou

 

Laisser un commentaire