Le PDIS fait le point de ses avancées aux forces vives de la région des Hauts-Basins

Le présidium à l’ouverture de l’atelier

La coordination du programme de développement intégré de la vallée de Samendéni (PDIS) a organisé à l’intention des forces vives de la région des Hauts-Bassins, un atelier régional sur les avancées du programme. L’atelier a eu lieu le mardi 18 décembre 2018 à Bobo-Dioulasso. L’objectif recherché est de permettre aux forces vives des régions concernées par le barrage de mieux connaître le PDIS et les perspectives qui se présentent pour les populations desdites régions.

Avec 1,5 milliard de m3 d’eau, des périmètres irrigués, le barrage de Samendeni prévoit la production annuelle de 100 000 tonnes de riz, 150 000 tonnes d’autres céréales, et 300 000 tonnes de cultures maraîchères. Il est également attendu la production de 1 800 tonnes de viandes, 50 000 tonnes de fruits et légumes, 2 millions de litres de lait, et 1 100 tonnes de poissons et 18 gigawatts/heure d’électricité.

Le barrage de Samandéni permettra aussi la mise en place d’un lac artificiel d’une capacité de 1,5 milliard de m3 d’eau et la création d’une zone industrielle agroalimentaire, de même que l’aménagement de 21 000 hectares de périmètres.

Toute chose qui permettrait de réduire « considérablement » la dépendance de la production agricole aux aléas climatiques et d’améliorer la productivité dans le secteur agricole.

Les forces vives de la région se sont imprégnées des avancées du programme

Dix (10) ans après le lancement de cet ambitieux programme, les choses semblent très avancées surtout avec la mise à eau du barrage en juillet 2017. C’est ce qui justifie la tenue de cet atelier. « Il est important que les populations de la région des Hauts-Bassins soient informés sur les activités ainsi que les objectifs poursuivis par le programme », a indiqué Antoine Atiou, gouverneur de la région des Hauts-Bassins par ailleurs président de la cérémonie.

Aussi, il s’est agi pour la coordination du PDIS, de recueillir les propositions et les attentes des populations dans la perspective de transformation du programme en pôle de croissance.

Egalement, les réalisations effectuées dans le cadre de la réinstallation des populations déplacées sur les sites d’accueil ainsi que l’indemnisation de leurs biens ont été portées à la connaissance des participants à l’atelier.

Le barrage est entièrement fini

Si la construction du barrage est entièrement terminée, la centrale électrique quant à elle, est à un taux d’exécution de 75%. D’autres composantes du programme comme l’aménagement sont en passe de débuter, a fait savoir la coordination en charge du Pdis.

Le barrage de Samendéni situé à une vingtaine de kilomètres de Bobo-Dioulasso, est considéré comme l’une des plus importantes infrastructures économiques de la région des Hauts-Bassins. Il est le 3è plus grand barrage du Burkina après ceux de la Kompienga et de Bagré.

Sotouo Justin Dabiré

Laisser un commentaire