Le conseil régional des Hauts-Bassins offre un bâtiment de 2 classes au lycée mixte d’Accart-ville

La coupure de ruban marquant l’inauguration officielle de l’infrastructure

Dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique éducative basée sur la réalisation et l’équipement d’infrastructures scolaires, le conseil régional des Hauts-Bassins a réalisé un bâtiment de 2 salles de classe au profit du lycée mixte d’Accart-ville de Bobo-Dioulasso. L’infrastructure a été officiellement remise aux premiers responsables de l’établissement le vendredi 11 janvier 2019.

D’une valeur de 10 300 000 fcfa environ, c’est un bâtiment flambant neuf de 2 salles de classe qui a été réalisé par le conseil régional des Hauts-Bassins au profit du lycée mixte d’Accart-ville de Bobo-Dioulasso.

La réalisation de cette infrastructure s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la politique éducative du conseil régional des Hauts-Bassins.

Le bâtiment offert par le conseil régional des Hauts-Bassins

Selon le proviseur Mamadou Simboro, ce joyau vient désengorger l’établissement où les effectifs étaient déjà pléthoriques avec un ratio de 95 élèves par classe.

C’est d’ailleurs l’objectif recherché par le conseil régional qui entend, à travers la réalisation et l’équipement d’infrastructures scolaires, améliorer la qualité de l’éducation dans la région.

Du proviseur aux élèves en passant par les parents d’élèves, tous ont reconnus la noblesse de l’acte du conseil régional des Hauts-Bassins.

Arouna Barro, premier vice président du conseil régional des Hauts-Bassins

En plus de remercier le donateur, le proviseur souhaite l’équipement des 2 salles de classes mais aussi la construction d’autres salles de classe.

Séance tenante, le vice-président du conseil régional a, au nom du président du conseil, promis non seulement l’équipement entière des 2 salles de classe dans de meilleures délais afin qu’elles puissent fonctionner cette année scolaire en cours mais égalment la construction de 2 autres.

Créé en 1997, le lycée mixte d’Accart-ville était d’abord un établissement semi-public avant d’être entièrement racheté par l’Etat en 2008.

C’est récemment en 2014 que son statut d’établissement public a été acté. Les 2 salles réalisées par le conseil régional viennent porter à 20, le nombre de salles de classes dont dispose cet établissement qui accueille plusieurs élèves venant de différents secteurs de la ville de Bobo-Dioulasso.

Madi

Laisser un commentaire