KDO, le candidat des anti-Eddie !

KDO, candidat à l’élection présidentielle de 2020

Le groupe d’initiative « KDO 2020 » a souhaité et obtenu la candidature de l’ancien Premier ministre burkinabè Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) à l’élection présidentielle de 2020. Ce dernier, lors d’une assemblée générale à Bobo-Dioulasso samedi dernier, a répondu favorablement à l’appel de ses partisans.

C’est depuis novembre 2018 que le groupe d’initiative « KDO 2020 », composé de militants du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) et de la Nouvelle alliance du Faso (NAFA), a entamé ses appels à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo, à l’élection présidentielle de 2020 au Burkina Faso.

Et c’est à Bobo-Dioulasso, capitale économique du Burkina Faso que l’enfant de Boussouma a levé le voile sur sa désormais candidature à la magistrature suprême comme le souhaitent ses admirateurs.

Loin d’une candidature partisane, la candidature de l’ancien chef du gouvernement burkinabè est selon lui, une réponse à l’appel de la « mère patrie ». « Cette candidature n’est pas dans le cadre partisan. L’élection présidentielle est un engagement, un contrat entre un homme et son peuple. Moi je privilégie donc les idées, le contenu plutôt que les jeux d’appareil. Lorsqu’on parle de l’avenir de notre pays, c’est des questions tellement importantes qu’elles doivent transcender le cadre partisan » a-t-il défendu.

D’ailleurs, cette candidature n’a pas la bénédiction de l’actuelle direction du CDP, son parti d’origine.

A travers un communiqué rendu public en fin de soirée du mercredi 13 février 2019, le parti que dirige Eddie Komboïgo a invité les militants et tous les cadres à se «démarquer de cette action», qui n’émanerait pas de ses instances.

Un communiqué qui n’a cependant pas empêché des militants du CDP comme Boureima Badini, Salia Sanou, Fatou Ziba, Léonce Koné et bien d’autres de brillér de par leur présence à cette assemblée générale.

Il ne faut donc plus en douter. Il y a clivage au sein du CDP car ces derniers, hostiles à Eddie Komboïgo, viennent ainsi de désigner leur candidat pour l’élection présidentielle de 2020 bien avant les primaires pour la désignation du candidat du CDP qui pourrait être l’actuel président du parti lui-même.
Vu sous cet angle, Kadré Désiré Ouédraogo (KDO) pourrait donc être qualifié de « candidat des anti-Eddie ».

Baz

Laisser un commentaire