JICUAO 2018 : L’intégration magnifiée autour de la culture

Bobo-Dioulasso accueille la première édition des journées d’intégration culturelle des universités ouest africaine du 22 au 25 novembre 2018. Durant 4 jours, les élèves et les étudiants de plus de 6 pays de la sous-région ouest africaine vont échanger et partager leurs expériences culturelles autour d’une quinzaine de spectacles. En prélude à ces journées d’intégration, les organisateurs ont tenu un point de presse le mardi 20 novembre 2018 à la maison de la culture de Bobo.

Le présidium à la conférence de presse

Plus de 15000 élèves et étudiants du Burkina et de la sous-région ouest africaine sont attendus à cette première édition des Jicuao 2018 dans la ville de Sya. Les journées d’intégration culturelle ouest africaine visent, selon Henri Rapademnaba président du comité d’organisation, à « rapprocher davantage, à travers la culture, la futur élite africaine autour des valeurs de cohésion et d’intégration culturelle africaine ».

Une série d’activités est au programme de la première édition des Jicuo 2018. Ce sont entre autres, des spectacles de danse, musique, théâtre, le village des communautés, le salon des écoles de formation artistiques ouest africaine et un colloque scientifique sur le thème de l’intégration culturelle des universités ouest africaine.

Plusieurs pays de la sous-région comme la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Niger, le Togo, le Bénin, le Mali sont invités aux Jicuo et la Côte d’Ivoire est le pays invité d’honneur. En plus de ces pays invités, des pays comme le Cameroun et le Tchad sont aussi attendus.

À en croire les organisateurs, tout est fin prêt pour la réussite de cette activité d’intégration culturelle des universités ouest africaine. La cérémonie d’ouverture est elle prévue ce jeudi 22 novembre 2018 à la maison de la culture de Bobo.

Sotouo Justin Dabiré

Laisser un commentaire