Issa Sanou remporte encore le tournoi de lutte inter-scolaire

Le grand champion recevant son prix ; juste à côte de lui, Iron Bibi

La 2e édition du Tournoi interscolaire de lutte burkinabè (Tilub) s’est tenue les 1er et 2 décembre 2018 à Bobo-Dioulasso. Organisée par la ligue de lutte africaine des Hauts-bassins, avec le soutien du Fonds national pour la promotion du sport, la compétition a vu la confirmation de Issa Sanou comme grand champion dans la région.

Comme à la première édition, c’est Issa Sanou, élève au lycée privé Cheick Anta Diop 3 de Bobo, qui a encore remporté, lors de la 2e édition du Tournoi interscolaire de lutte burkinabè, le plus grand prix. En plus de prix en numéraires, il repart aussi avec une moto toute pimpante et une médaille.

Les duels étaient d’un niveau vraiment haut

En vue de permettre la relève et la restauration du patrimoine culturel et sportif dans la région, la ligue de lutte dans les Hauts-bassins a entrepris d’organiser chaque année un tournoi à l’intention des scolaires de la région. Cette année, l’engouement est allé plus fort, puisque plus de 150 élèves issus d’établissements ont pris part à la compétition. Avec d’ailleurs la présence de l’homme le plus fort du monde, Iron Bibi.

A signaler également que même une catégorie féminine est mise en place et cette année, les lutteuses ont été plus nombreuses.

Selon Dr Tiémoko Oumar Sanou, médecin de sport et président de la ligue, l’objectif à long terme, c’est que la lutte traditionnelle soit prise en compte dans les programmes scolaires, à l’instar du football. Il encourage donc les directeurs d’école à croire en la lutte traditionnelle qui est un sport qui réunit les mêmes valeurs que les autres, c’est-à-dire, un corps saint dans un esprit saint. Egalement, dit-il, « ce sport apprend à lutter dans la vie, parce que si on a le courage de descendre dans l’arène, on peut aussi avoir le courage dans la vie pratique ».

Du reste, il encourage le gouvernement à faire en sorte que le Tilub fasse des émules dans les autres régions du Burkina. Aussi, annonce-t-il, la ligue envisage d’organiser très prochainement une conférence de partenariat, pour sensibiliser les grosses entreprises à investir dans la lutte qui, remarque le président, s’inscrit dans le social.

Le président de la ligue, Dr Timoko Oumar Saou

le président de la ligue annonce aussi l’organisation de la deuxième édition du Tournoi de lutte du chef de canton (Toluca) qui cette année, devrait prendre une dimension internationale, avec la participation d’autres pays à savoir, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Nigeria.

Certes, chaque tribu a façon de lutter, néanmoins Dr Tiémoko Oumar Sanou rassure que le règlement de la compétition sera défini à partir du Code africain de la lutte adopté par la fédération africaine de la lutte et dont le président est ivoirien.

Wourodini Sanou

Les lauréats

HOMMES

41kg – 50kg

Champion, SANOU Yacouba, CEG de Desso

2e NINI Amidou, Complexe Scolaire de la Solidarité
3e SANOU Djakalia, CEG de Desso

51kg – 60kg51kg

Champion, TOE Auguste, Privé Jean Paul II
2e SANOU Amora, CEG de Desso
3e SANOU Yaya, CEG de Desso

51kg – 60kg
Champion, SANOU Issa, Lycée Privé Cheik Anta Diop III
2e SANOU Seydou, CEG de Desso
3e TOE Valentin, Lycée Privé Jean Paul II

DAMES

41kg – 50kg

Champion, TRAORE Rasmata, Lycée Privé Joseph Ki Zerbo
2e SANOU Sophie, Ecole Primaire Publique de Desso
3e SANOU Adjaratou, Ecole Primaire Publique de Desso

51kg – 60kg

Champion, SANOU Aminata, CEG de Desso
2e DOULKOUM Augustine, Collège Notre Dame
3e TRAORE Djamila, Complexe Scolaire de La Solidarité

61kg et plus

Champion, TRAORE Madina, Complexe Scolaire de la Solidarité
2e COULIBALY Awa, Lycée Privé Bon Berger
3e DOULKOUM Rita, Notre Dame de la Trinité

Minime

30kg – 40kg

Garçon

Champion, SANOU Dramane, Ecole Primaire Publique de Desso
2e SIMPORE Abdoul, Lycée Privé Amdal
3e SANOU A Gaffar, Ecole Primaire Publique Farakan B

Fille

Champion, OUEDRAOGO Marie Louise, Lycée Privé Amdal
2e SANOU Valérie, Ecole Primaire Publique de Desso
3e TRAORE Sita, Ecole Primaire Publique de Desso

 

 

 

 

Laisser un commentaire