Fronde à Banfora : 2 personnes tuées

Le dimanche 16 juin 2019 c’était au tour de Sibiri Héma, désormais Sa Majesté Djana II, d’être intronisé chef de Banfora, alors que son rival, Sa Majesté Fadouga II, Aboubacar Gnambon Héma de son vrai nom, lui, se proclame toujours chef légitime, après son intronisation depuis le 15 avril dernier. La chefferie traditionnelle de Banfora compte donc deux chefs rivaux au jour d’aujourd’hui. Mais, après avoir été intronisé par ses partisans, Djana II a été empêché d’accéder au palais royal par les éléments de Fadouga II. Une situation qui a fini par occasionner des morts d’hommes, deux victimes signalées très tôt ce lundi.

Sibiri Héma Djana II , l’un des deux chefs de Banfora

Hier dimanche, un collège de sages a intronisé Sibiri Héma Djana II comme chef du canton de Banfora. L’intronisation de Djana II s’est faite en présence des chefs coutumiers de Niangologo, de Karaborola, de Tingrela, de Bounouna, de Soubagagnandougou et le chef de Dagasso à Bobo-Dioulasso.

Le chef intronisé a reçu un habit traditionnel, un bonnet, une canne et une daba symbole de la chefferie à Banfora. Djana II est le 6e chef suprême du canton de Banfora, selon ses partisans ; puisqu’une rivalité oppose ledit chef à un autre proclamé plus tôt. L’intronisation de Djana II fait suite à l’intronisation d’un premier candidat, Fadouga II, qui siège actuellement au trône et qui habite au palais royal.


Djana II empêché d’accéder à la cour royale, 2 personnes tuées

Une fois intronisé, Djana II s’est vu interdire l’accès du palais royal par les partisans de Fadouga II. Armés de gourdin, de machette, et de pierre, ces derniers ont opposé un refus catégorique au véhicule de Djana II qui prenait la direction de la cour royale où se trouvait Fadouga II, intronisé le 15 avril 2019.

Face à la détermination des partisans de Fadouga II à protéger leur trône, Djana II et les siens se sont vus obligés de replier. L’intervention de la police a pu calmer un tant soit peu les ardeurs des protagonistes et le véhicule de Djana II a, lui, pris une autre direction gardée secrète.
Mais tôt dans la matinée de ce lundi, aux environs de 4h, les partisans de Djana II seraient revenus sur leurs pas en vue de forcer l’accès à la cour royale. S’en est suivi un affrontement qui a occasionné la mort d’une personne dans chaque camp, soit au total deux 2 personnes tuées par bastonnade.

Pour rappel, après le décès du chef Yoayé Héma au cours du deuxième semestre de 2018, c’est son 3ème fils du nom d’Aboubacar Gnambon Héma, âgé de 29 ans, qui a voulu lui succéder.

Foudouga II, le premier à être intronisé

Après l’intronisation de ce dernier le 15 avril de cette année, il répond désormais au nom de Fadouga II ; il s’est vu contesté par une partie de la famille royale, notamment Sibiri Héma, frère du défunt chef, qui se dit légitime pour succéder au chef. Et c’est ce dernier qui a été intronisé le dimanche 16 juin dernier, avec comme nom de règne Djana II.

Qui de Sa Majesté Fadouga II et de Sa Majesté Djana II est le chef de canton de Banfora. Difficile de le dire actuellement, au regard de la situation qui prévaut dans la cité du paysan noir entre les partisans des 2 chefs intronisés.

En tout cas chacun dit avoir la légitimité pour succéder au défunt chef. Pour l’heure, c’est la cohésion sociale qui est mise à rude épreuve dans cette cité.

Wilfrid Kambou

Laisser un commentaire