FPDCT: chefs d’agences et directeurs centraux en conclave

Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) organise du 28 au 30 octobre 2019 dans la ville de Koudougou, région du Centre-ouest, sa rencontre trimestrielle couplée à l’atelier de planification de ses activités 2020. La cérémonie d’ouverture est intervenue ce lundi 28 octobre 2019.

Durant trois jours, les chefs d’agences régionales, les chargés de projets et les directeurs centraux du FPDCT auront à échanger sur la traditionnelle rencontre trimestrielle. Pour la rencontre trimestrielle, selon le directeur général du FPDCT, Bruno Dipama, il s’agira de faire le bilan de la mise en oeuvre des activités au cours des trois mois passés.

 »Nous pourrons ensemble énumérer les difficultés qui ont minées et empêchées la mise en oeuvre de certaines activités mais également, faire une programmation des activités au cours des trois derniers mois de l’année en cours » a souligné le Dg. Il s’agira à ce niveau, à en croire M. Dipama, pour les participants de pouvoir identifier les dispositions utiles et nécessaires à prendre pour un bon déroulement de ces activités.

Une image pour immortaliser l’évènement

Quant à l’atelier de planification, il permettra aux participants de pouvoir identifier les activités qui, traditionnellement relèvent des prérogatives des agences et des directions centrales du FPDCT mais également, les activités imposées par les légendaires technique, et financiers, par le gouvernement également par l’environnement politico-juridique.

 »À travers l’atelier de planification, nous devrons élaborer un projet de PTA au titre de l’année 2020, un projet de budget exercice 2020, un projet de plan de travail annuel, du plan de passation de marchés au titre de l’année 2020, un plan d’audit mais également nous devrons ressortir de cet atelier avec des éléments qui vont nous permettre de préparer les différents PTBA des différents guichets spécifiques. Tous ces documents seront soumis à l’appréciation du conseil d’administration», a-t-il ajouté. Lesquels documents, selon le DG, sont ceux qui vont permettre le bon déroulement des activités de l’année 2020.

Il a exhorté les participants à faire un « break-Storming » afin de prendre en compte toutes les activités qui pourront permettre au FPDCT de mener à bien les missions à lui confier à travers la planification.

 »Rapprocher l’administration des administrés »tel est l’objectif du FPDCT.  »La décentralisation, c’est de permettre à chaque citoyen de pouvoir participer au développement socio-économique de sa localité », a conclu Bruno Dipama.

Wendlasida Savadogo, correspondant à Ouaga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *