Esi : désormais des masters en cyber sécurité et en sciences de données

Le vendredi 26 juillet 2019, s’est tenu à Bobo- Dioulasso, la cérémonie de lancement des masters en cyber sécurité et en sciences de données au compte de l’école supérieur d’informatique (Esi). Le lancement de ces masters répond à un besoin d’accroître au Burkina Faso l’offre de la formation au supérieur. Ladite cérémonie a été placée sous le haut patronage du ministre des enseignements supérieurs, de la recherche scientifique et de l’innovation, le Pr Alkassoum Maïga.

Etudiants, enseignants, chercheurs et autres, étaient présents à la cérémonie de lancement de ces 2 masters

A en croire les propos de Tidiane Yélémou directeur de l’Esi, Il est impossible de parler de e-guichet, de e-conseil des ministres entre autres tant que le pays ne dispose pas de ressources humaines compétente à même de faire face aux cybers attaques.

Comme l’a souligné le ministre des enseignements supérieurs, les frontières physiques sont dépassées, il y a les frontières virtuelles qu’il faut savoir sécuriser. A Tidiane Yélémou de faire remarquer que de nos jours, on peut récolter de grandes quantités de données au moyen de nos gadgets électroniques. Or les formations disponibles jusqu’à présent ne permettaient pas un traitement efficace de ces données.

Selon Alkassoum Maïga, l’une des missions qui incombe son ministère, celui en charge des enseignements supérieurs est non seulement d’élargir l’offre de la formation, mais aussi qu’elle soit de qualité. Car, continue-t-il, dans ce contexte de LMD (Licence Master Doctorat), il est de bonne guerre d’avoir la possibilité d’offrir à des étudiants qui, après la licence, ont besoin de continuer leurs études.

Quant à Charles Millogo, président de l’Arcep, ces offres viennent à point nommées car elles évitent selon lui, aux étudiants de se rendre hors du pays pour les mêmes types de formation. Embouchant la même trompette que Alkassoum Maïga, n’a-t-il pas manqué de saluer cette initiative de l’Esi pour avoir proposé ces offres de formation aux étudiants.

Notons que le lancement de ces masters vient augmenter à quatre le nombre de masters à l’Esi. En effet, 15 mois auparavant, se lançaient les deux premiers masters de cette école de formation en informatique.

Précisions que cette cérémonie a été parrainé par Michael G.L Folané, directeur général de l’ANSSI (agence nationale de sécurité des systèmes d’informations) dont la mission principale consiste à sécuriser le cyber espace nationale.

Abdoul-Karim Sanon

Laisser un commentaire