« Eddie Komboïgo, l’ennemi du peuple », selon Martin Coulibaly du MPP

Eddie Komboïgo

Selon le secrétaire général provincial de la jeunesse du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès) Martin Coulibaly, les dignitaires de l’ex-régime seraient au courant des coups orchestrés par les terroristes au Burkina Faso. Il accuse notamment Eddie Komboïgo, président du CDP (congrès pour la démocratie et le progrès) pour ses récentes déclarations. Florilège des invectives de Martin Coulibaly, lors de la dernière assemblée générale des jeunes du MPP tenue à Bobo-Dioulasso le samedi 17 novembre dernier: 

« Je ne peux pas comprendre qu’un leader politique, pendant qu’on est en deuil, se permette de dire que lui, il est le vaccin contre le terrorisme. Nous tous avons fait l’école et nous savons ce que c’est qu’un vaccin. Quand on parle de vaccin, il s’agit du germe de la même maladie et qu’on endorme… si donc Eddie Komboïgo dit qu’il est ce vaccin, il sait donc comment les choses se passent. On devrait donc l’amener au nord ou à l’est du Burkina Faso pour stopper ce terrorisme, puisqu’il sait de quoi il s’agit ».

Martin Coulibaly toujours : « la conclusion que nous tirons, c’est que cette question du terrorisme est applaudie par l’ancien régime chassé par le peuple burkinabè en 2014. Ils veulent coute que coute revenir au pouvoir, quel qu’en soit le moyen… J’interpelle Eddie Komboïgo, il ne doit pas se comporter en ennemi du peuple ».

Le secrétaire général provincial de la jeunesse MPP dans le Houet, Martin Coulibaly

Le secrétaire général provincial de la jeunesse MPP dans le Houet n’a pas non plus raté le chef de file de l’opposition : « l’opposition politique n’a pas été créé dès lui son retour de la France ou du Niger, je ne sais pas. Particulièrement, pour ce qui concerne la région des Hauts bassins je voudrais surtout lui rappeler que c’est nous, avec l’implication de certaines organisations de la société civile, qui avons alimenté le CFOP. Je ne peux pas comprendre qu’après avoir lutté ensemble, Zéphirin Diabré se débarrasse de ses camarades pour s’aligner avec ceux-là même qui ont tiré sur le peuple ».

Wourodini Sanou

Laisser un commentaire