Des habitants de Belleville chassés de leurs maisons

Le Caterpillar du maire démolissant une maison

Décidément, le maire de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso est déterminé à mettre fin à la prolifération des habitats spontanés communément appelés non loties qui d’ailleurs, constituent pour les collectivités, des équations à résoudre. Après plusieurs actions de sensibilisation, il est passé ce lundi 3 décembre 2018, au déguerpissement des habitats nouvellement construits au secteur 29, quartier Belleville de la ville de Bobo-Dioulasso, qui relève de son ressort.

« Depuis 2016, nous avons établi le contact avec les populations. Nous leur avons dit que désormais, ces genres de pratiques n’allaient plus être tolérés. Nous avons fait des assemblées générales au cours desquelles nous avons interpelé les uns et les autres à ne plus s’adonner à cette pratique.

Encore nous avons effectué une sortie avec les conseillers municipaux pour leur dire de sursoir à toute activité allant dans ce sens. Aussi, nous avons convié la presse et des leaders d’OSC lors d’une sortie terrain pour les prendre à témoin de tout ce qui se faisait comme pratique dans le secteur » a indiqué Hermann Sirima, maire de l’arrondissement 7.

Des ruines…

Si ces actions ont pour but de dissuader les uns et les autres, sur le terrain, le constat est tout autre. « Après le passage de la presse, les maisons continuent de pousser. Les gens forcent pour pouvoir démanger afin nous mettre devant le fait accomplit. Nous ne sommes pas d’accord » s’est-il offusqué.

C’est ce qui justifie, selon lui, le passage à l’acte ce matin.

Le maire Hermann Sirima (à gauche) est soutenu par le maire central Bourahima Sanou

Présent sur les lieux, le maire de la commune a salué cette action avant d’indiquer qu’elles  vont se poursuivre dans d’autres arrondissements notamment dans l’arrondissement 5 (Pala), arrondissement 2 (route de Dédougou), car pour lui, «  l’autorité communale ne peut permettre un tel désordre dans la ville ».

Wourodini Sanou

Laisser un commentaire