Défilé civilo-militaire: le FPDCT réaffirme son engagement à œuvrer pour le développement des collectivités territoriales

Le mercredi 11 décembre dernier à Tenkodogo dans la région du Centre-Est, le Burkina Faso a célébré dans la sobriété, le 59ème anniversaire de son accession à l’indépendance. Cette cérémonie a été ponctuée par un défilé civilo-militaire. Parmi les 6000 défilants, une troupe exceptionnelle du FPDCT a marqué d’une pierre blanche à ce défilé.

Composée de 35 jeunes filles de ladite région plus précisément de la commune de Tenkodogo, cette troupe exceptionnelle, habillées en blanc et vert, symbole de la transparence, a défilé sur l’intendart du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT).

« Notre participation à ce défilé est très satisfaisante et nous comptons, lors du 60ème anniversaire d’indépendance du pays, marquer davantage notre participation à la fête de l’indépendance » a confié le directeur général du FPDCT, Bruno Dipama.

Pour lui, la fête de l’indépendance a un sens très profond dans la mesure où pour développer un pays, il faut le travail mais il faut avant tout le patriotisme. « Le patriotisme est demandé à chaque Burkinabè pour que le développement auquel nous aspirons puisse être une réalité un jour et je l’espère très prochainement », a-t-il avancé.

Autre fait marquant cette cérémonie, c’est la décoration du drapeau de l’Académie royale militaire du Maroc qui a été faite Commandeur de l’ordre de l’étalon par le président du Faso, Roch Marc Kaboré. Par ailleurs, l’institution est la première a formé l’Académie militaire du Burkina Faso. Depuis sa création, elle a formé 88 officiers burkinabè.

A l’occasion de cette 59ème fête de l’indépendance, le Fonds, à travers ses activités, a réaffirmé son engagement à œuvrer pour le développement des collectivités territoriales du pays et pour apporter sa contribution à l’épanouissement de chaque burkinabè où qu’il se trouve sur le territoire national.

Pour mémoire, le FPDCT est le mécanisme étatique de mobilisation, de centralisation de ressources en vue d’accompagner techniquement et financièrement les collectivités territoriales du pays que sont les régions et les communes. Il a pour mission de contribuer au développement de chaque commune et de chaque région du Burkina Faso.

Wendlasida Savadogo

Laisser un commentaire