Congrès de l’adf/rda à Bobo : Les préparatifs vont bon train

Les responsables de l’adf/rda de la province du Houet ont échangé avec….

En prélude au prochain congrès de l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/Rassemblement Démocratique Africain (adf/rda) qui se tiendra à Bobo-Dioulasso les 29, 30 et 31 mars 2019, la fédération du Houet dudit parti a échangé avec les militants de la commune rurale de Bama le samedi 26 janvier 2019.

A travers ce congrès, les responsables de la fédération du Houet de l’adf/rda veulent montrer aux yeux de l’opinion que leur parti vie dans la province du Houet.

Pour cela, ils envisagent une mobilisation « recto verso » (comme le dirait l’autre). C’est ce qui justifie la tenue de cette rencontre à 2 mois du congrès car qui voyage loin dit-on, « prépare sa monture ».

A partir de Bobo-Dioulasso où sera investit son candidat, le parti de l’éléphant veut tracer la route qui conduira celui-ci à Kossyam au soir des prochaines élections présidentielles.

…..les militants de la commune rurale de Bama

Au regard de la mobilisation mais surtout de la « détermination » des militants des militants, Lansina Gondé ne doute pas un seul instant. « La mobilisation est encourageante. 2020 est donc promettant. Notre objectif, c’est de remporter les élections présidentielles dès le premier tour » s’est-il convaincu.

Et cette victoire, le député-maire de Bama sait qu’elle passe nécessairement par la structuration du parti.

Cette rencontre a donc été mise à profit par ce dernier et ses camarades pour échanger avec les militants de la commune de Bama autour de questions liées non seulement au renouvellement des structures (pour les rendre plus dynamiques) mais aussi et surtout, à la relance des activités du parti.

L’occasion faisant le larron, les responsables provinciaux du parti, tout en invitant les militants à se mobiliser pour la réussite du congrès, ont, actualité oblige, sensibilisé ces derniers sur la nécessité pour eux de coopérer avec les fds dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Madi

Laisser un commentaire