Chambre nationale d’agriculture : Première session consulaire de l’année 2019

Les chambres d’Agriculture (CA) sont des institutions consulaires investies d’une mission de service public d’intérêt général dans les domaines agro-sylvo-pastoraux, halieutiques et fauniques. Elles représentent et défendent les intérêts des producteurs des secteurs Agro-sylvo-pastoraux Halieutiques et Fauniques auprès des pouvoirs publics et des autres acteurs du développement. Statutairement, et à l’instar des 13 chambres Régionales d’Agriculture, la CNA tient chaque année 02 assemblées consulaires. Ce mercredi 23 octobre s’est tenue à l’Enep de Bobo la toute première session de 2019.

Cette session constitue pour les élus consulaires, un cadre de discussions et d’échanges sur les questions qui touchent à la vie de l’institution. Au cours de cette session, les élus ont statués sur  l’examen et l’adoption du bilan physique et financier de mise en œuvre des activités de la CNA au 30 juin 2019 ; l’examen et l’adoption du programme de travail pour le second semestre de l’année 2019 . Les échanges porteront aussi sur diverses thématiques liées à la vie de l’institution et sur la profession Agro-sylvo-pastorale, Halieutique et Faunique.

La présente session se tient dans un contexte marquée par l’insécurité qui entraîne des déplacements de populations rurales dont la majorité exerce dans le domaine des productions agro-sylvo-pastorales, halieutiques et fauniques. Cette situation joue négativement sur les indicateurs d’atteinte de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. D’où le thème de cette session : « Résilience des exploitations Agro-sylvo-pastorales Halieutiques et Fauniques face à l’insécurité ».

Le Président de la CNA, Moussa Koné

Selon le Président de la CNA, Moussa Koné, au Burkina Faso, les activités agricoles constituent la principale source de revenus pour plus de 90 % de la Population active.

C’est un secteur qui contribue pour environ 40 % à la formation du Produit Intérieur Brut. Aujourd’hui, ce secteur fait face à la stagnation voire la baise tendancielle des rendements, du fait de divers facteurs tels que les aléas climatiques, la dégradation de la fertilité des sols, et le faible accès aux intrants et matériels agricoles.

Face à ces défis, la CNA a initié en cette année 2019, 02 opérations. La première a porté sur l’acquisition de 26 tracteurs au profit des ressortissants des Chambre Régionales d’Agriculture (soit 02 tracteurs par CRA (chambre régionale d’agriculture) ). Le but étant d’accompagner la mécanisation agricole avec facilitation de l’accessibilité aux matériels par les petits producteurs sous la forme de Coopérative d’Utilisation du Matériel Agricole (CUMA).

Alassane Bala Sakandé a patronné cette première session

Quant à la deuxième opération qui est en cours, elle vise à rendre disponible environ 50 000 tonnes d’engrais pour soutenir les capacités productives des exploitants à faibles revenus. La première session consulaire de l’année est patronnée par Alasane Bala Sakandé, président de l’assemblée nationale.

Ben Idriss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *