Bouendé/Houndé : Les populations refusent de céder leurs terres à la société minière « Avion Gold »

 

Les populations refusent de céder leurs terres

La coalition des fermiers de Bouendé localité située à 7 Km de Houndé dans la province du Tuy et le comité ODJ du site d’orpailleurs de Kari ne sont pas du tout content des autorités du Burkina Faso et de la société minière AVION Gold. Cette société minière installée dans la province du Tuy mène des activités d’exploration de recherche minière depuis près de 10 ans. Dans sa volonté d’exploitation sa zone de recherche minière, Avion Gold demande aux orpailleurs et aux paysans installés aux environs de sa zone d’exploitation de quitter leurs terres faute de quoi, ils seront déguerpis de force. Face à ce que les populations qualifient d’expropriation de leur terre, la coalition des fermiers de Bouendé et le comité ODJ du site d’orpaillage de Kari ont organisé un meeting de protestation le mercredi 20 février 2019 dans le village de Bouendé pour affirmer leur refus catégorique d’abandonner leurs terres au profit de la société minière Avion Gold.

Ce sont des populations de Bouendé très remontées contre l’Etat burkinabè et la société minière Avion Gold. La société minière qui a commencé la construction de sa mine d’or sur son site d’exploration et de recherche demande aux populations environnantes de quitter la zone.

Le 20 janvier 2019, le propriétaire du site d’orpaillage de Bouendé qui emploie près 3000 personnes est sommé de quitter les lieux. Les paysans disent constatés depuis un temps des activités de la société d’exploration minière dans leurs champs sans leur consentement.

Des faits et gestes que les paysans du village de Bouendé disent rejeter en bloc. « Nous ne sont pas prêts à céder une portion de nos terres à la société de recherche d’or Avion Gold » affirme Mohamed Traoré, président de la coalition des fermiers de Bouendé. « Le gouvernement se moque de nos vies » lance le porte-parole des protestataires Inoussa Ouédraogo.

Il invite l’Etat Burkinabè à trouver une solution à cette décision car ça n’est de trop les sociétés minières pour la seule province de Tuy. En effet, si la société minière Avion Gold débute l’exploitation de son site, elle sera la 2e dans la zone après celle de Houndé Gold Opération inaugurée en décembre 2017 par le président du Faso Rock Marc Christian KABORE. Aussi, 2 autres villages toujours dans la commune de Houndé sont dans le viseur des sociétés d’exploitation minière.

La zone objet de litige entre les populations et la société

Le maire de la commune de Houndé qui était présent à ce meeting de protestation dit partager la colère de sa population. Boureima Gnoumou dit avoir vu le problème venir et aurait prévenu les autorités en charge de cette question et l’assemblée nationale qui, dit-il, n’ont rien fait pour empêcher la colère des populations de Bouendé.

Tout en appelant la population au calme, le député promet de porter l’affaire devant qui de droit pour une issue favorable.

C’est en 2010 que la société Avion Gold Corporation débute ces travaux d’exploration et de recherche dans la commune de Houndé. Mais c’est en 2018 que la société entreprend véritablement les travaux de construction de sa mine d’or en vu de l’exploitation de la zone minière.

Sotouo

Une pensée sur “Bouendé/Houndé : Les populations refusent de céder leurs terres à la société minière « Avion Gold »

  • 25 février 2019 à 20 h 47 min
    Permalink

    Si ce soi-disant « gouvernement » de Roch laisse faire, je crois qu’il faut Absolument le foutre dehors, comme on a foutu dehors son ex-copain Blaise… 🙁 C’est inadmissible de se moquer du Peuple à qui appartiennent ces terres… Courage à ces Populations 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire