Bobo : Marche de soutien aux enseignants agressés par des parents d’élèves

Ils ont battus le pavé pour dire NON à la violence à l’endroit des enseignants

A l’appel de la coordination régionale des syndicats de l’éducation des Hauts-Bassins, les acteurs de la communauté éducative de la ville de Bobo-Dioulasso à savoir enseignants du post-primaire et du secondaire, parents d’élèves et élèves ont battu le pavé le vendredi 1er février 2019 pour exprimer leur soutien aux 2 enseignants violentés par des parents d’élèves à l’école « Farakan A ».

Partis de l’école là où a eu lieu l’agression, les marcheurs, avec à leur tête les responsables syndicaux, se sont dirigés vers le gouvernorat des Hauts-Bassins où un message a été transmis aux maîtres des lieux.

Dans ce message, les marcheurs dénoncent le comportement des parents d’élèves qui ont pris à partie les 2 enseignants de l’école primaire publique « Farakan A » de Bobo-Dioulasso.

Aussi exigent-ils que justice soit rendue afin que cela serve d’exemple.

Initiée certes par les syndicats de l’éducation, cette marche a connue la participation active de l’association des parents d’élèves de l’école « Farakan A » venus selon eux, condamner l’acte de l’un des leurs et du même coup, réaffirmer leur soutien aux enseignants.

Pour eux, cet acte isolé ne devrait entacher les relations entres les parents d’élèves et les enseignants.  Ils plaident donc pour un dénouement heureux de la situation afin que les cours puissent reprendre normalement. Par ailleurs, ils ont souhaité prompt rétablissement à l’enseignant blessé et ont dit « plus jamais ça dans nos écoles ».

Madi

 

Laisser un commentaire