Bobo : le PUR, pour purifier la scène politique

Le parti Progressistes unis pour le renouveau (PUR), né le 28 avril 2018 à Ouagadougou, a tenu une assemblée générale à Bobo-Dioulasso dans la capitale économique du Burkina Faso le samedi 07 septembre 2019 au cours de laquelle, il a été installée la fédération provinciale du Houet.

Forte de 13 membres, la fédération provinciale du Houet du parti de démissionnaires de l’Union pour la renaissance/ Parti Sankariste (UNIR/PS), aura pour mission de travailler à l’enracinement de celui-ci dans tous les confins de la province du Houet.

Cette fédération provinciale, constituée uniquement de nouvelles figures dans la scène politique au niveau de la province, est l’expression de la volonté du PUR selon son président Wahir Justin Somé, de purifier la scène politique. « Nous sommes nés pour purifier la scène politique » s’est-il adressé aux militants du Houet, constitués essentiellement de jeunes et de femmes.

Et c’est d’ailleurs la recherche de cette pureté qui signifie selon lui, le choix d’un cheval blanc comme logo. « Nous voulons une rupture et laver tout ce qu’il y a de négatif laissé par cette classe politique qui non seulement, est vieillissante mais aussi ne répondant plus aux attentes des populations » a-t-il signifié.

Du reste, la vision de la formation politique est celle d’un Burkina dit nouveau. «  Nous voulons être un parti en harmonie avec son peuple, qui tourne radicalement le dos à tous les modèles qui lui ont été imposés pour oser inventer son avenir et qui est dirigé par des hommes et femmes intègres » a-t-il martelé.

C’est d’ailleurs selon lui, les raisons de la naissance du PUR. Pour lui, le parti est né après avoir constaté que la majorité des Burkinabè ne sont plus satisfaits « d’une classe politique qui reste bloquée sur les mêmes personnes et leurs offres politiques inadaptées depuis plus d’une trentaine d’années ». « La situation actuelle appelle à un sursaut patriotique afin de redonner confiance et espoir au peuple en mal de sa classe politique » a-t-il dit avant d’appeler les militants du Houet à s’inscrire dans cette dynamique.

Abdoulaye Traoré est le président de la fédération du Houet du PUR

Conscient de la délicatesse de la tâche a eux confié à savoir travailler à enraciner le parti mais aussi à la purification de la scène politique à travers la désignation de personnes « modèles » dans leurs structures respectives, Abdoulaye Traoré, nouvellement installé au poste de président de a fédération provinciale du Houet, appelle ses camarades à la tache.

Toutefois, rassure-t-il de leur engagement et détermination à travailler de sorte à faire rayonner le parti à Bobo-Dioulasso, partant toute la province du Houet.

Jack Koné

Laisser un commentaire