Bobo : le haut conseil du dialogue social à la bourse du travail

Une délégation du haut conseil du dialogue social (HCDS), conduite par son président le Pr Domba Jean Marc PALM est allée échanger avec la coordination régionale des Hauts-Bassins de l’unité d’action syndicale (UAS), le lundi 21 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso.

L’objectif de cette rencontre selon le Pr Domba Jean Marc PALM, est de faire connaître la structure organisations syndicales, membres de l’UAS.

Ce fut donc l’occasion pour le président du HCDS de et suite d’expliquer à leurs interlocuteurs, ce que c’est que le Haut conseil du dialogue social, ses missions et son fonctionnement.

« Nous n’imposons rien. Nous discutons avec toutes les parties pour parvenir à un consensus mais aussi veiller à la mise en œuvre des engagements pris par chacune d’elle. Nous sommes un facilitateur et non un acteur » les a-t-il signifiés.

Aussi, les a-t-ils indiqués que leur démarche ne vise pas à faire abandonner les revendications sociales des travailleurs mais plutôt à créer un cadre de discutions entre les différentes parties afin de parvenir à des résultats consensuels. « Notre mission, c’est d’œuvrer à l’implémentation du dialogue social dans notre pays » a-t-il martelé

Une démarche saluée par Bakary Millogo, coordonnateur régional des-Bassins de l’unité d’action syndicale pour qui, cette rencontre leur a permis de connaître ce que s’st ce que « cette institution de la république ».

Créé le 5 mai 2017 par le décret n°2017-0261/PRES/PM/MINEFID/MFPTPS, le haut conseil du dialogue social est composé de trente (30) membres dont dix (10) représentants du gouvernement, dix (10) des organisations professionnelles d’employeurs et dix (10) du patronat.

Il a pour mission la promotion du dialogue social à tous les niveaux : national, sectoriel, dans les secteurs public, parapublic et privé, y compris l’économie informelle. Aussi, contribue-t-il à la promotion de la négociation collective.

Jack Koné

Laisser un commentaire