Bobo: La fondation Gecer aux chevets des enfants en situation de détresse

Le don symbolique de Salif Ouédraogo à un responsable d’orphelinat

La fondation Gecer veut contribuer à la prise en charge des enfants en situation de détresse. A cet effet, elle a fait don de vivres et de matériels de première nécessité ainsi que de l’argent en espèce aux pouponnières le « Nid » et « Den Kanu » de Bobo-Dioulasso le dimanche 23 décembre 2018.

Riz, maïs, lait, petit mil, couches, huile et savon d’une valeur de 1 million FCFA et la somme de 1 million FCFA en espèce, soit 2 millions FCFA ; c’est le geste de la fondation Gecer à l’endroit de chacun des 2 orphelinats.

Par ce geste qui du reste n’est le premier, la fondation selon son président Salif Ouédraogo, veut apporter sa « modeste » contribution à la prise en charge des enfants en situation de détresse, donc à leur épanouissement

Heureux, les responsables de ces centres ont vivement remercié le donateur qui selon eux, apporte ainsi un grand soulagement dans la quête de bien-être pour ces enfants.

Au CMA de Dô, Salif et ses convives sont allés visiter la fonctionnalité d’équipement

Après les 2 orphelinats, cap été mis sur le centre médical avec antenne chirurgical (CMA) de Dô, situé au secteur 22 de Bobo-Dioulasso où il s’est agit pour le président de la fondation et sa suite, d’aller constater de visu la fonctionnalité des appareils médicaux qu’elle a offert l’année dernière à ce centre de santé pour disent-ils, « améliorer la prise en charge des maladies bucco-dentaires ».

Dans l’après midi, Salif Ouédraogo (ou Salif Gecer) et sa suite se sont retrouvés sur le terrain de l’école « Diarradougou » au secteur 1  pour la finale du tournoi de la rentrée scolaire qui a débuté le 13 octobre dernier avec une dizaine d’équipes participantes.

Cette finale qui a opposé l’équipe « d’Iffa » de Matourkou à celle du « RCB junior » a été remporté par l’équipe de Matourkou qui a battu son adversaire par le score de 2 buts à 0.

Remise de trophée à l’équipe victorieuse

L’équipe victorieuse empoche ainsi la somme de 300 000 CFA, un jeu de maillot, 25 paires de madres contre 250 000 FCFA, un jeu de maillots et 25 paires de madres pour l’équipe perdante.

Après le match, la fondation, toujours dans son élan de solidarité envers les personnes démunies, a procédé à la remise de 5 tonnes de riz et 8 tonnes de maïs à 200 femmes de la ville de Bobo-Dioulasso en situation de précarité.

Ces activités ont été placées sous la présidence du ministre du développement de l’économie numérique des postes et télécommunication, du co-parrainage du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation et le président de Fédération Burkinabé de Football Sita Sangaré.

Zerbo

Laisser un commentaire