Bobo cherche 400 millions fcfa pour rénover sa mairie

Des membres du comité

400 millions de francs manquent au budget nécessaire pour la réhabilitation de l’hôtel de ville ou mairie centrale de Bobo-Dioulasso. Le comité mis en place à cet effet par le maire prévoit donc l’organisation le vendredi 11 janvier 2019 à la maison de la culture Anselme Titianma Sanou, d’une soirée de collecte de fonds.

L’annonce de la tenue de cette soirée de collecte de fonds a été faite le lundi 7 janvier 2019 par le comité de réhabilitation de la mairie, crée par arrêté du maire, en date du 22 mars 2018.

C’est en 2014 lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre en effet, que la mairie de Bobo-Dioulasso a été saccagée puis incendiée.

Si la mairie a été victime d’un mouvement populaire, l’actuel conseil veut impliquer tout le monde à sa réhabilitation.

Ainsi, il a mis en place un comité de 26 membres composé de presque toutes les sensibilités sociales, chargé non seulement de la collecte des fonds mais également du suivi des travaux.

Les missions du comité sont entre autres, l’examen du niveau actuel de la mairie ; l’examen du rapport d’expertise fait sur l’état de dégradation actuelle du bâtiment ; l’examen des pistes de solution pouvant permettre la réhabilitation des bâtiments ; la soumission au maire d’un rapport des travaux comportant des recommandations et suggestions et l’organisation des levées de fonds pour la réhabilitation de la bâtisse.

La mairie a été incendiée lors de l’insurrection populaire de 2014

Sur un budget estimé à 1 324 264 350FCFA, la commune de Bobo-Dioulasso contribue à elle-seule au titre de son budget gestion 2019, la somme d’environ 925 millions francs cfa.

C’est donc le reste, à savoir la somme de 400 millions de fcfa que le comité doit s’atteler à mobiliser.

D’où la tenue d’une soirée pour collecter des fonds en vue de compléter le budget nécessaire à la réhabilitation de la mairie.

Présidé par l’opérateur économique Mamadi Camara, le comité a un mandat d’un an renouvelable.

Ce dernier appelle les populations à participer à la réhabilitation de cet important édifice qui faisait dit-il, la beauté de la belle cité de Sya.

Madi

Laisser un commentaire