Bagarre entre militants du MPP à Bobo

Ils ont failli en arriver aux mains

Le parti au pouvoir est divisé dans la province du Houet. Deux clans rivaux qui n’hésiteraient même pas à en venir aux mains tant que le bureau provincial actuel restera en place. C‘est ce qui a été donné à voir ce mardi 20 novembre 2018 au siège du Mouvement du peuple pour le progrès à Bobo lorsque les contestataires sont allés boycotter la présentation officielle du nouveau bureau aux militants.

Ce qui est sûr le siège provincial du MPP était rempli cet après-midi. Sauf que, contrairement aux jours de fête, les militants semblaient s’être plutôt donné rendez-vous pour une partie de boxe et où même certains sont arrivés armés d’armes blanches. Il a bien fallu la présence des gros-bras qui assuraient la sécurité de part et d’autre pour contenir les ardeurs.

Les militants du MPP Houet ne sont pas unanimes autour du nouveau bureau, lequel est conduit par Dr Olivier Sanou. Et depuis plusieurs mois déjà, la tension est vive au sein du parti. Le camp d’en-face qui compte également des pontes en son sein, notamment le député Rasmané Ouédraogo et le maire de l’arrondissement 4 Bakoné Millogo, refuse de reconnaitre les nouveaux responsables. Quand bien même ceux-ci prétendent que la reconnaissance de ce bureau a été actée lors de la dernière rencontre du bureau politique national, le 20 octobre dernier à Ouagadougou.

Olivier Sanou, le secrétaire général contesté

En entendant, Olivier Sanou et son équipe effectuent des sorties dans les départements et villages, pour la mise en place des structures de base. La récente assemblée générale de la jeunesse du MPP Houet s’est tenue samedi dernier, avec une forte mobilisation.

Mais le camp des contestataires avait boycotté la rencontre

Wourodini Sanou

Laisser un commentaire