Awa Cissé, membre du BPN du MPP : « Je donne aux veuves parce que je sais ce que c’est qu’être veuve »

La remise symbolique des vivres

Militante  associative et politique, Awa Cissé a procédé à son domicile le vendredi 11 janvier 2019, à la distribution de vivres et autres matériels à des veuves de la ville de Bobo-Dioulasso.

Riz, maïs, savons, couvertures, le tout d’une valeur de 2 millions 500 mille francs cfa ; c’est le geste de Awa Cissé en faveur de près de 500 veuves de la ville de Bobo-Dioulasso.

Veuve depuis plusieurs années, Awa Cissé sait ce qu’est le veuvage. Si avec son emploi stable elle parvient tant bien que mal à survenir aux besoins vitaux de ses enfants, nombreuses sont cependant, les veuves qui ne savent à quel saint se vouer.

C’est pour donc contribuer selon elle, à essuyer les larmes de ces femmes qui souvent, en plus du rôle de la mère jouent celui du père disparu, qu’elle a décidé de leur exprimer sa solidarité par cette remise de vivres qui est à sa 2ème édition. «  Je donne aux veuves parce que je sait ce que c’est qu’être veuve » a-t-elle confié.

Décidé en vue de soutenir les veuves, ce geste est aussi une manière pour elle d’interpeller les uns et les autres à avoir une pensée envers ces femmes.

Madame Sanou née Awa Cissé, donatrice

Parrain de la cérémonie, le maire de la commune de Bobo-Dioulasso voit au choix porté sur sa personne comme une invite à l’autorité communale à penser aux personnes en situation de vulnérabilité notamment les orphelins, les veuves et autres.

Et le message, Bourahima Fabéré Sanou semble l’avoir compris. Tout en saluant la noblesse du geste de la donatrice, le maire a promis de prendre des dispositions pour appuyer les efforts de cette dernière au profit des veuves.

Aussi, il invite toutes les bonnes volontés à avoir une pensée envers ces femmes qui pour la plus part d’entre elles, vivent dans une situation de misère.

Membre du bureau politique national (BPN) du mouvement du peuple pour le progrès (MPP) Awa Cissé a été dernièrement élue responsable des femmes du MPP/Houet.

Madi

Laisser un commentaire