Association « Ladies stand up » : des bourses d’études octroyées à 50 jeunes filles de Bobo

Le samedi 19 octobre 2019, s’est tenu à Bobo- Dioulasso une remise de bourse scolaire à 50 jeunes filles de divers établissements publics de la ville. A travers cette activité, l’association ‘’ladies stand up’’ ambitionne galvaniser les bénéficiaires dans leurs études. C’est avec enthousiasme que ces jeunes filles sont rentrées en possession de leur don sous le regard soulagé de leurs parents.

Selon les propos de Guebré/Ouédraogo syntiche, présidente de l’association ladies stand up’’, se sont exclusivement les enfants issus de famille un peu défavorisé qui ont été la cible de son association. Ces bénéficiaires, a-t-elle précisé, sont composés uniquement de jeune fille du primaire dont la tranche d’âge est comprise entre 5 et 12 ans. A en croire ses propos, cette sélection est motivée par le fait que dans la plupart des familles, s’il y a un choix à faire, il est vite porté sur le garçon.

Dans cette optique a-t-elle ajouté, l’association a orienté ses actions sur les petites filles pour leur permettre d’avoir au moins un certain niveau d’étude. Ces actions ont également pour but de susciter un engouement de la jeune fille pour les études. Car a-t-elle continué, il faut qu’elle sache qu’elle doit s’imposer par le mérite, comme le stipule le slogan de l’association. Mais pour atteindre cet objectif il lui faut une petite base dit-elle.

Guebré/Ouédraogo syntiche, présidente de l’association « Ladies stand up’’,

Heureuses, les bénéficiaires remercient l’association pour ce geste. Les parents quant à eux, saluent cet acte de ‘’ladies stand up’’ à l’image de Alban Sanou, maçon de profession qui souhaiterait que l’activité de l’association soit pérenne. A sa suite, Zoungrana Adjaratou, face à ce geste est resté sans voix. Cela galvanisera les enfants dans leurs études afin qu’ils réussissent dans leur parcours ; pense-t-elle. Elle avoue que des difficultés subsistent presqu’à chaque rentrée scolaire car la petite est orpheline de père et il leur incombe d’assurer son avenir. Or ce n’est toujours pas évident de joindre les deux bouts se lamente-t-elle.

Par ailleurs, l’association ladies stand up est un regroupement d’amies en majorité toutes originaires de Bobo- Dioulasso ayant fréquenté des établissements publics. Au nombre d’une trentaine environ, les réalités des institutions d’enseignement publiques ne sont donc pas méconnues des membres de cette association.

Pour cela, elles ont décidé de se réunir en association pour accompagner dans la mesure du possible leurs petites sœurs. Avec 7 membres dans le bureau, le champ d’action de l’association se limite dans la commune de Bobo- Dioulasso. Ladite association a en outre un an d’existence cette année.

Cette initiative précisons-le, est à sa 2ème édition.

Abdoul-Karim E. Sanon

Laisser un commentaire