Arrondissement 4 de Bobo : Une centaine de personnes visées par une opération de déguerpissement

Photo d’illustration des Habitats sur le périmètre de sécurité du marigot

Sauf changement de dernière minute, les occupants « anarchiques » des berges du marigot « Kua » au secteur 32 dans l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso seront déguerpis courant avril 2019.

Décidément, l’année 2019 semble être une année de déguerpissement des populations « illégalement » ou « anarchiquement » installés sur des domaines à Bobo-Dioulasso.

Après le secteur 29 à l’arrondissement 7 puis le secteur 18 à l’arrondissement 6, c’est le tour du secteur 32 dans l’arrondissement 4 de la commune de Bobo-Dioulasso d’être visé par une opération de déguerpissement.

Cette opération selon le maire de cet arrondissement, concerne une centaine de personnes « anarchiquement » installées sur les berges du marigot Kua. « Il s’agit des populations anarchiquement installées sur le périmètre de sécurité, entre le marigot et la zone loti du secteur 32 » a indiqué Ladji Bakoné Milogo pour qui, cette opération vise à anticiper les cas d’éventuelles inondations. « Ce sont des situations pareilles qui ont provoquées les inondations en 2009 à Ouagadougou parce que les gens étaient installés sur une zone interdite. A Bobo-Dioulasso, nous n’allons pas nous laisser aveugler par le comportement des gens pour ne pas prendre des dispositions » a-t-il prévenu.

                                           Secteur 32, bientôt la fin du calvaire des populations…

En plus de cette opération, le conseil municipal de l’arrondissement 4 selon son président, envisage aussi dans la même période, l’ouverture de voies pour « non seulement permettre aux attributaires de parcelles de pouvoir mettre en valeur leurs propriétés mais également faciliter la mobilité des populations au niveau de ce secteur ».

« J’ai été interpellé par la population du secteur 32 du fait qu’ils parcourent au moins un demi-kilomètre à pieds pour rejoindre leurs domiciles pendant qu’ils sont véhiculés. Elles sont obligées de laisser leurs véhicule au secteur 15 Ouezzin ville pour marcher avant d’atteindre leurs domicile au secteur 32 parce qu’il n’ya pas de voie d’accès à leurs domiciles. Aussi, celles qui sont attributaires de parcelles dans ce secteur depuis 2010, ne peuvent pas les mettre en valeur parce qu’il n’y a pas de voie pour y emmener des agrégats » a justifié le maire du reste, estime que l’ouverture de ces voies est une réponse aux cris de cœurs des populations.

Le maire dit œuvrer pour le bien-être des populations du secteur 32

Pour éviter des situations désagréables, le maire a signifié que les populations concernées par ces opérations, notamment la première, ont été informés. « Depuis octobre 2018, nous organisons régulièrement des rencontres avec les populations afin de leur faire la nécessité de quitter le périmètre de sécurité du marigot. Nous avons aussi fait des communiqués au niveau des différentes radios de la ville » a indiqué le maire qui soupçonne d’ailleurs, des tentatives de « sabotage » de ces actions par ses « détracteurs politiques » et ce, par la « manipulation des populations ».

Toutefois, il dit rester ferme quant à sa volonté d’œuvrer pour le bien-être des populations de son arrondissement.

 

Jack Traoré

Une pensée sur “Arrondissement 4 de Bobo : Une centaine de personnes visées par une opération de déguerpissement

Laisser un commentaire