Appel de Manega : le panapax installé à Bobo

Le comité de l’Appel de Manega a officiellement installé ce lundi 04 novembre 2019 à Bobo-Dioulasso, le panel des 11 sages et personnalités pour la paix au Burkina Faso (panapax).

C’est le 15 juin 2019 en effet, que l’Appel de Manega a été officiellement lancé. Son objectif, faire la promotion de la paix, de la réconciliation, de l’unité nationales et la concorde au sein du peuple burkinabè.

Les responsables de l’Appel de Manega ont posé avec les 11 sages pour immortaliser l’évènement

Pour y parvenir, il entend travailler de sorte à renouer les liens de fraternité entre les leaders et entre les citoyens du pays. De ce fait, jouera le rôle d’interface, de médiation, de négociation et de conciliation entre les parties et œuvrera à emmener les protagonistes burkinabè à accepter les retrouvailles, à s’unir, à sacrifier les intérêts partisans et particularistes et à regarder dans la même direction et ce, au nom de l’intérêt supérieur de la patrie.

Fort de onze (11) membres, le Panel des anciens et personnalités pour la paix, l’unité et la réconciliation au Burkina (Panapax) est l’organe de cette initiative citoyenne.

Désignés sur la base de sept valeurs et considérations que sont l’âge, la notoriété, l’expérience, la probité, la connaissance des hommes, l’indépendance, la neutralité, ces derniers, officiellement installés à Bobo-Dioulasso ce lundi 04 novembre 2019, sont attendus sur le terrain de la réconciliation et de l’unité nationale. Ainsi, devront-ils oeuvrer de sorte à renouer les liens de fraternité entre les leaders et entre les citoyens du pays dont « les relations sont distendues » depuis quelques temps.

Présents à la cérémonie d’installation, les différentes couches sociales ont réaffirmés leur soutien au panapax et s’engagent à le soutenir dans toutes ses initiatives visant la promotion de la paix, de la réconciliation et de l’unité nationale.

Lookman Sawadogo, SG de l’Appel de Manega

Secrétaire général de l’Appel de Manega, Lookman Sawadogo a exhorté ces « sages » à amener les burkinabè à ressembler à Mandela. Un tour d’horizon du pacifisme en Afrique et dans le monde entier lui a permis de conclure que le Burkina Faso peut aussi se réconcilier avec lui-même.

Porte-parole du panapax, le Mgr Anselme Titianma Sanou, tout en invitant les filles et les fils du pays à se mobiliser face au terrorisme qui « menace notre vivre-ensemble », a signifier que « la bataille ne sera pas gagner par les armes » mais plutôt par le désarmement des cœurs.

Jack Koné

Liste des membres du panel des anciens et personnalités pour la paix, l’unité et la réconciliation (Panapax):
1-Colonel Mamadou Djerma, ancien Chancelier des Ordres nationaux (Bobo-Dioulasso)
2-Monseigneur Anselme Titiama Sanon, religieux (Bobo-Dioulasso)
3-El Hadj Idrissa Siemdé, religieux (Ouagadougou)
4-Me Titinga Frédéric Pacéré, coutumier (Ouagadougou)
5-Pasteur Flavien Tapsoba, religieux (Ouagadougou)
6-Yacouba Savadogo, paysan, Prix Nobel Alternatif (Ouahigouya)
7-Moussa Sanogo, magistrat à la retraite (Ouagadougou)
8-Amina Mousso Ouédraogo, magistrat, ancien Médiateur du Faso (Ouagadougou)
9-Général Ibrahim Traoré, militaire à la retraite (Ouagadougou)
10-Béatrice Damiba, ancien ambassadeur et ancien président du Conseil supérieur de la communication (Ouagadougou)

11. Sa majesté Discko Oumarou Ousmane, Emir du Liptako Gourma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *