72 heures de l’Araco : pour mobiliser les ressortissants et amis de Orodara

« Contribution de la communauté Siamou à l’essor social, économique et culturel du cercle de Bobo-Dioulasso » ; c’est autour de ce thème que ce sont tenues les 72 heures de l’association des ressortissants et amis de la commune de Orodara (Araco) du 25 au 27 octobre 2019 à Bobo-Dioulasso.

Faciliter la mobilisation des ressortissants et amis de la commune de Orodara au sein de l’association, c’est l’objectif principal de cette activité qui est à sa deuxième édition.

Elle entend ainsi, renforcer les relations entre les membres de l’association ; susciter de nouvelles adhésions ; faciliter la mobilisation des ressources et favoriser une meilleure visibilité de celle-ci.

Aussi, voudrait-elle valoriser la culture de la commune de Orodara mais et surtout, favoriser le brassage entre les différentes communautés vivant à Bobo-Dioulasso.

En vue de l’atteinte de cet objectif, plusieurs activités étaient au programme de ces 72 heures. Ce sont entre autres, une conférence publique sur le thème, une journée des communautés (prestations d’artistes, animation musicale, dégustation de mets traditionnels, exposition d’objets ou de tenues traditionnels, défilé en tenues traditionnelles) et un match de football opposant une équipe de l’Araco à une équipe des ressortissants de la région des sud-ouest, leurs parents à plaisanterie.

Espace de rencontre et de communion entre les filles, fils et amis de Orodara, cette activité a été saluée par plus d’un notamment le parrain, en la personne du Pr Kalifa Traoré, secrétaire général du ministère de l’éducation, par ailleurs ressortissant de la commune.

Aussi, a-t-il salué la pertinence du thème qui selon lui, est « plus que d’actualité ». « La cohésion sociale est le fondement de tout développement » a-t-il insisté avant d’exhorter les ressortissants de la commune de Orodara ainsi que leurs amis à se donner la main pour le développement de la localité, partant le Burkina Faso tout entier.

En rappel, l’Araco a été crée le 30 août 2015 à Bobo-Dioulasso dans le but de favoriser le brassage, la solidarité et la fraternité entre les ressortissants et les amis de la commune de Orodara vivants à Bobo-Dioulasso.

Jack Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *