5è RGPH : l’INSD sollicite l’implication des forces vives des Hauts-Bassins

L’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé à Bobo-Dioulasso ce vendredi 18 octobre 2019, un atelier d’information et de sensibilisation au profit des forces vives de la région des Hauts-Bassins et ce, dans le cadre de tenue prochaine du 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH).

Du 16 novembre au 15 décembre 2019 en effet, le Burkina Faso effectuera son 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH) qui à terme,  permettra d’actualiser la base nationale de sondage en vue des enquêtes futures.

La réussite de cette opération d’envergure qui vise une meilleure connaissance de la population du Burkina Faso, tant sur le plan de la structure que de sa dynamique, nécessite l’implication de tous les acteurs.

C’est dans cette dynamique que l’INSD organise à travers toutes les régions du pays, des séances d’informations et de sensibilisation sur le processus du recensement, afin d’expliquer aux forces vives, son bien-fondé mais également sollicité leur implication pour la réussite du processus.

A Bobo-Dioulasso ce vendredi 18 octobre 2019, l’équipe de l’INSD a tenu à rassurer les forces vives de la région des Hauts-Bassins quant aux mesures sécuritaires prises en vue du bon déroulement de l’opération.

Cette rencontre d’information et de sensibilisation a été présidée par le gouverneur de la région des Hauts-Bassins, Antoine Atiou. Dans son discours d’ouverture, il a invité tous les citoyens et toute personne résident dans sa région, à contribuer au succès de cette opération, en réservant un accueil « chaleureux » aux agents recenseurs, en donnant toute l’information demandée et en s’impliquant également dans la sensibilisation de son entourage.

Jack Koné

Laisser un commentaire