1ère édition du Fese : Victoire de Bobo

Les initiateurs du festival

Le Label Afrikan’Da Officiel organise à Bobo-Dioulasso le Festival dénommé Festival International d’Eloquence de Slam Eveil durant 72h. Le Festival qui est à sa première édition a connu la participation de plusieurs slameurs venus des pays de la sous-région et du Burkina. La cérémonie d’ouverture a eu lieu le jeudi 28 février 2019 à Bobo-Dioulasso.

« La liberté et le droit de vivre », c’est le terme de la première édition du Festival International d’Eloquence de Slam Eveil (Fese). Un thème révélateur selon le co-parrain Moussa Zerbo qui salue l’ouverture faite aux autres pays de la sous-région.

En effet, plusieurs pays comme le Niger, le Benin et bien d’autres pays de la sous-région prennent part à cette 1ère édition du Fese.

A travers ce Festival, les organisateurs entendent contribuer à l’éducation et à l’éveille de conscience de la jeunesse africaine à travers des compétitions de slam inter-école et estudiantin.
Un panel sur le thème, des ateliers de slam, des tables rondes, des causeries d’échanges et la finale sont autres, les activités qui vont marquer les 72 h de ce Festival.

                                   Prisca Dabiré gagnante de la finale du concours slam interscolaire

La gagnante du concours de slam

Pour cette première édition du Fese, c’est Prisca Dabiré de la classe de 1ère D du Collège sainte Marie de Tounouma de Bobo-Dioulasso qui est la gagnante du concours de slam.

Elle a su convaincre le jury à travers son texte, son éloquence et sa maîtrise de la langue. Elle recevra son prix lors de la cérémonie de clôture prévue le samedi 2 mars 2019 à la maison de la culture de Bobo. A cet effet, un concert est prévu avec des artistes burkinabè comme Smarty, Malika la slameuse et d’autres slameur de la sous-région.

 

 

 

Sotouo Justin Dabiré

Laisser un commentaire